Eugenie Bouchard, Bianca Andreescu, Gaby Dabrowski et Françoise Abanda ont réussi à sécuriser la place du Canada parmi le Groupe mondial II à la Fed Cup, ce week-end, à Montréal, en remportant la série contre l’Ukraine 3-2.

À LIRE : Fed Cup : Le Canada crée l’égalité face à l’Ukraine

Les spectateurs présents au stade IGA dimanche après-midi ont eu droit à tout un spectacle pour cette fin de série Canada – Ukraine. Le troisième match de simple, opposant Eugenie Bouchard à Lesia Tsurenko, a été une succession de moments forts en suspense, particulièrement lors du dernier jeu décisif. Bouchard a offert une performance remarquable, avec des jeux impressionnants et bien exécutés. Elle l’a emporté 4-6, 6-2 et 7-6 (5).

Le quatrième duel opposait la Canadienne Gabriela Dabrowski, 364e au classement mondial, à Kateryna Bondarenko, au 78e rang. Si le match était largement en faveur de l’Ukrainienne, Dabrowski a créé la surprise en remportant la première manche. Même si elle a magnifiquement joué, elle n’a pas su prendre le dessus sur Bondarenko pour les deux manches suivantes, créant l’égalité 2-2 au pointage de la série.

Le match décisif, joué en double, a été enlevant et très serré du début à la fin. Les Canadiennes Bianca Andreescu et Gabriela Dabrowski affrontaient les Ukrainiennes Kateryna Bondarenko et Olga Savchuk. Équipe Canada a finalement scellé sa place dans le Groupe mondial II en remportant le match 6-3, 4-6 et 6-3.