Après le doublé des soeurs Dufour-Lapointe à Sotchi 2014, Équipe Canada voulait absolument se démarquer à la super-finale des bosses féminines des Jeux olympiques de PyeongChang 2018.

À LIRE: Dufour-Lapointe livre sa meilleure course au meilleur moment et renoue avec le podium olympique

Avec deux Canadiennes dans cette finale à six skieuses, les probabilités étaient plutôt bonnes. Au final, C’est la championne olympique en titre Justine Dufour-Lapointe qui a volé la vedette chez les Canadiennes dans des conditions très peu favorables en trouvant la deuxième marche du podium dans la grosse poudrerie de PyeongChang avec un pointage de 78,56.

Justine Dufour-Lapointe lors de la super-finale des bosses féminines aux Jeux olympiques de PyeongChang 2018, le 11 février 2018. (Photo : Jason Ransom/COC)

C’est la Française Perrine Laffont qui est repartie avec la victoire grâce à une note de 78,65 points, alors que Yulia Galysheva du Kazakhstan a complété le podium avec un pointage de 77.40.

Première de la ronde des 20 avec une note de 79,50, Justine Dufour-Lapointe avait ensuite glissé en quatrième place (77,48) à sa deuxième descente, obtenant tout de même son billet pour la super-finale.

Justine Dufour-Lapointe célèbre après la super-finale des bosses féminines aux Jeux olympiques de PyeongChang 2018, le 11 février 2018. (Photo : Jason Ransom/COC)

Sa dernière descente était sa meilleure des trois ce qui la propulsa au premier rang avec trois skieuses au haut de la piste. Du nombre, se trouvait sa compatriote Andi Naude qui, à ses premiers Jeux olympiques, s’est exécutée en tout dernier. Malheureusement pour elle, une perte de contrôle à la mi course empêcha Andi de complété la course, ce qui la relégua au sixième rang.

La triple olympienne Audrey Robichaud a pris le neuvième rang, alors que la médaillé d’argent de Sotchi 2014 Chloé Dufour-Lapointe a terminé au 17e échelon.

La médaille de Justine s’ajoute à celles remportées par Max Parrot, Mark McMorris et Ted-Jan Bloemen plus tôt dimanche.