Kevin Drury et Brittany Phelan ont tiré profit de conditions météos laborieuses mardi pour obtenir leur premier podium de Coupe du monde en carrière.

Une tempête de neige a forcé l’arrêt hâtif de la compétition de ski cross d’Arosa, en Suisse. Comme les rondes éliminatoires et les finales n’ont pas eu lieu, les organisateurs se sont tournés vers les résultats en qualifications chronométrés pour établir le classement final.

Drury a été le deuxième skieur le plus rapide de l’épreuve masculine avec un chrono de 31,97 secondes. Seul le Suédois Viktor Andersson l’a devancé grâce à une performance de 31,66 s. Un autre skieur de la Suède, Victor Oehling Norberg, s’est emparée du bonze en 32,02 s. Les Canadiens Ian Deans et Dave Duncan ont pour leur part pris les cinquième et sixième rangs respectivement.

Chez les femmes, Phelan a complété le parcours en 35,02 s pour terminer derrière la Suédoise Sandra Naeslund et l’Allemande Heidi Zacher. Ces dernières avaient

Phelan a complété le parcours en 35,02 secondes pour terminer derrière la Suédoise Sandra Naeslund et l’Allemande Heidi Zacher. Ces deux skieuses avaient terminé dans le même ordreau premier arrêt de la Coupe du monde, jeudi dernier, où Phelan s’était classée quatrième, son meilleur résultat en carrière jusqu’à présent. Mardi, c’était Georgia Simmerling qui avait terminé au pied du podium.

La neige a causé du chaos au début de cette saison de Coupe du monde de ski cross. Les courses qui se sont déroulées jeudi à Val Thorens, en France, ont été devancées d’un jour pour éviter une tempête dans la région vendredi. Cette tempête a conduit à l’annulation complète des courses de la deuxième étape prévue aussi à Val Thorens. Les qualifications pour les courses d’Arosa devaient avoir lieu lundi mais ont été reportées en raison des vents forts.

Les athlètes de ski cross n’auront pas droit à beaucoup de repos avant leur prochaine compétitions qui commencera jeudi à Montafon, en Autriche.