Le Canada s’est emparé de trois médailles samedi à l’occasion de la finale du Grand Prix de patinage artistique disputée à Nagoya, au Japon.

Tessa Virtue et Scott Moir ont pris le deuxième rang en danse alors que Kaetlyn Osmond a récolté le bronze au concours féminin tout comme Meagan Duhamel et Eric Radford chez les couples.

Pour Virtue et Moir, il s’agissait de la première fois qu’ils ne s’étaient pas retrouvés sur la plus haute marche du podium  depuis leur retour à la compétition il y deux ans. Le duo canadien a obtenu 118,33 points au terme du programme libre samedi pour ainsi terminer deuxième derrière Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron (120,09).

Le tandem français qui menait par seulement un demi point après le court a décroché l’or avec un total de 202,16 points, soit seulement 2,30 points de plus que Virtue et Moir. Les Américains Maia et Alex Shibutani ont mis la main sur le bronze avec 188,00 points.

Tessa Virtue et Scott Moir d'Équipe Canada lors du programme libre en danse lors des finales du Grand Prix à Nagoya, au Japon le 9 décembre 2017. (AP Photo/Koji Sasahara)

Tessa Virtue et Scott Moir d’Équipe Canada lors du programme libre en danse des finales du Grand Prix à Nagoya, au Japon le 9 décembre 2017. (AP Photo/Koji Sasahara)

Duhamel et Radford ont conclu le programme libre des couples au troisième rang. Les Canadiens se sont hissés de leur cinquième position après le court pour s’emparer de la médaille de bronze. Leur note cumulative de 210,83 leur ont permis de grimper sur le podium aux côtés des Allemands Aliona Savchenko et Bruno Massot (236,68) et des Chinois Wenjing Sui et Cong Han (230,89).

Meagan Duhamel et Eric Radford d'Équipe Canada lors du programme libre en couple des finales du Grand Prix à Nagoya, au Japon le 9 décembre 2017. (AP Photo/Koji Sasahara)

Meagan Duhamel et Eric Radford d’Équipe Canada lors du programme libre en couple des finales du Grand Prix à Nagoya, au Japon le 9 décembre 2017. (AP Photo/Koji Sasahara)

De son côté, Osmond a obtenu un premier podium en carrière lors des finales du Grand Prix. En tête après le court par une maigre avance de 0,77 point sur la Russe Alina Zagitova, Osmond n’était séparée que par un peu plus de quatre points de la sixième position.

Kaetlyn Osmond d'Équipe Canada lors du programme libre du concours féminin des finales du Grand Prix à Nagoya, au Japon le 9 décembre 2017. (AP Photo/Koji Sasahara)

Kaetlyn Osmond d’Équipe Canada lors du programme libre du concours féminin des finales du Grand Prix à Nagoya, au Japon le 9 décembre 2017. (AP Photo/Koji Sasahara)

Au libre, Osmond commis quelques erreurs dont une chute sur un triple salchow, mais sa performance fut suffisante pour se classer parmi les trois premières avec une note combinée de 215,16. Zagitova, la gagnante a totalisé 223,30 points alors que sa compatriote Maria Sotskova a obtenu l’argent avec un point d’avance sur Osmond.

Il s’agit de la première médaille canadienne remportée au concours féminin d’une Finale de Grand Prix depuis l’édition 2005 où Joannie Rochette avait raflé le bronze.

Les patineurs artistiques canadiens se tournent maintenant vers les Championnats canadiens. La compétition sénior se déroulera les 12 et 13 janvier. L’équipe olympique en vue de PyeongChang 2018 sera dévoilée le 14.