Dufour-Lapointe

Les sœurs Dufour-Lapointe réalisent un triplé historique à Val St-Côme, Kingsbury en or

Les bosseurs canadiens ont offert tout un spectacle à leurs partisans samedi à Val Saint-Côme, en décrochant cinq médailles sur une possibilité de six, dont un triplé historique des sœurs Dufour-Lapointe.

La championne olympique Justine Dufour-Lapointe a réalisé une dernière descente quasi impeccable, digne d’une note de 86,09 pour ainsi s’emparer du titre de l’épreuve féminine devant ses sœurs Chloé (85,09) et Maxime (80,76). Celles-ci encourageaient la cadette de la famille depuis le bas de la piste Alex Bilodeau.

(G-D) Chloe, Justine et Maxime Dufour-Lapointe célèbrent leur triplé à la Coupe du monde de ski sur bosses à Val Saint-Côme, le 23 janvier 2016.

(G-D) Chloe, Justine et Maxime Dufour-Lapointe célèbrent leur triplé à la Coupe du monde de ski sur bosses à Val Saint-Côme, le 23 janvier 2016.

« Je pense que la possibilité de ce triplé nous a effleuré l’esprit à quelques reprises en cours de journée, mais nous sommes restées centrées et avons suivi le plan élaboré avec notre équipe », a indiqué Justine Dufour-Lapointe.

Après la compétition, le trio a pris le soin de souligner l’apport de la foule qui s’est faite bruyante malgré le froid tout au long de la journée ensoleillée.

« La foule était nombreuse et très enthousiaste toute la journée. Nous avions l’impression que tout le pays était derrière nous pour assister à ce moment historique », a-t-elle ajouté.

C’était la première fois que les trois sœurs québécoises se retrouvaient sur un podium de Coupe du monde en même temps. Il s’agissait également du premier triplé féminin en bosses de l’histoire du Canada.

Mikaël Kingsbury célèbre sa victoire à la Coupe du monde de Val Saint-Côme, le 23 janvier 2016.

Mikaël Kingsbury célèbre sa victoire à la Coupe du monde de Val Saint-Côme, le 23 janvier 2016.

Du côté des hommes, Mikaël Kingsbury a décroché sa deuxième victoire de la saison en dominant les trois manches de la compétition. Le médaillé d’argent des Jeux de Sotchi a terminé devant l’Australien Matt Graham et son compatriote Laurent Dumais. Ce dernier a mis la main sur sa première médaille de Coupe du monde en carrière.

« La foule nous a beaucoup motivés aujourd’hui, c’est pourquoi nous aimons tant compétitionner au Québec, et au Canada en général », a expliqué Kingsbury.

Kingsbury a inscrit un score impressionnant de 93,42 lors de sa dernière descente, battant Graham par près de six points. Le circuit se transporte maintenant à Calgary, où Kingsbury et l’équipe canadienne auront une autre occasion de s’illustrer devant leurs partisans le week-end prochain.