Photo manchette : Les joueurs canadiens célèbrent leur victoire contre le Venezuela. (Source : FIVB)

Les volleyeurs d’Équipe Canada sont présentement au Japon pour la Coupe du monde masculine FIVB qui se déroule à tous les quatre ans.

Suivez les matchs en direct

L’équipe canadienne, qui s’est emparée du bronze aux Jeux panaméricains de Toronto, a terminé au septième rang à sa dernière présence à ce tournoi en 2003. Les deux formations finalistes obtiendront leur billet pour les Jeux olympiques de Rio 2016.

Match 9 : Canada 3-0 Venezuela

JohnGordonPerrinofCanadaspikes (1)

Gord Perrin en attaque. Perrin a récolté 11 points contre le Venezuela. Photo : FIVB

Les Canadiens ont renoué avec la victoire, lundi, avec un gain convaincant en trois manches (25-18, 25-22, 25-23) contre le Venezuela.

La détermination se lisait dans leurs yeux. Ils voulaient la victoire et ils sont allés la chercher grâce à un excellent service, à de bonnes actions au contre et aux erreurs de leurs adversaires.

« Je pense que le point tournant du match était la première manche. Nous avons très bien servi pour remporter des points faciles ce qui nous a donné confiance, une confiance qui nous a un peu manqué lors des derniers matchs. Maintenant, nous avons deux rencontres relevées à l’horaire. Nous pouvons les gagner pour quitter le Japon sur une bonne note », a confié le capitaine Frederic Winters après la rencontre.

GalleryPic

Les joueurs canadiens s’encouragent entre eux lors de la rencontre contre le Venezuela. Photo : FIVB

Sacré joueur « le plus impressionnant du match », Gavin Schmitt a fortement contribué à la victoire des siens avec une récolte de 16 points. Son coéquipier Gord Perrin l’a épaulé avec un gain de 11 points.

Le Canada affrontera l’Iran, actuellement 11e au classement mondial, mardi, à Tokyo. La formation de Glenn Hoag entamera le sprint final du tournoi, qui se termine mercredi, avec une fiche de trois victoires et six défaites.

Match 8 : Canada 1-3 Argentine

GavinSchmittofCanadaspikes

Gavin Schmitt en force devant le triple contre argentin. Photo : FIVB

Les Canadiens ont subi une défaite crève-coeur contre les Argentins, vendredi, en quatre manches 21-25, 25-23, 27-29 et 22-25.

Les joueurs du rouge et blanc ont bien résisté, mais les Argentins ont eu le dessus à l’attaque. Ils ont réussi à remporter de justesse la troisième manche après un gain de part et d’autre pour faire tourner le vent en leur faveur et ainsi remporter la quatrième manche.

« Je pense que l’Argentine a de très bons joueurs pour chaque position. Ils jouent incroyablement bien en défense et ils forment une équipe unie et un groupe fougueux. Nous avons le même modèle, mais ils sont légèrement plus habiles que nous techniquement et c’est pour cette raison que nous avons autant de difficulté à les vaincre », a avoué le capitaine Frederic Winters à la FIVB, après la rencontre.

FredericWintersofCanadareceives

Le capitaine de la formation canadienne, Frederic Winters, réceptionne le ballon. Photo : FIVB

Les Canadiens tenteront de retrouver le chemin de la victoire, lundi, contre le Venezuela, actuellement 27e au classement mondial. Mais avant, les équipes bénéficieront d’un repos de deux jours bien mérité pour se déplacer vers la capitale Tokyo où se dérouleront les trois derniers jours de compétition.

Le Canada entamera la dernière ligne droite du tournoi avec une fiche de deux victoires et six défaites.

Match 7 : Canada 0-3 Russie

JustinDuffofCanadaattacks

Le Canadien Justin Duff à l’attaque. Photo : FIVB

Les Canadiens ont subi une deuxième défaite consécutive, jeudi, contre les Russes. La rencontre s’est conclue en trois manches 25-21, 25-16 et 25-19 en faveur de la Russie qui occupe le deuxième rang mondial.

« Nous avons fait de notre mieux aujourd’hui, mais la Russie était un peu trop forte pour nous. Leur service était excellent et leur attaque était bonne alors il n’y a rien à dire de plus », a mentionné l’entraîneur-chef, Glenn Hoag, après le match.

Le Canada affrontera l’Argentine, septième au classement mondial, vendredi à Toyama. Une victoire est à la portée des Canadiens alors que cinq des neuf dernières rencontres internationales entre les deux équipes se sont conclues en cinq manches.

Match 6 : Canada 1-3 Pologne

Les joueurs canadiens contrent l’attaque du Polonais Michal Kubiak. Photo : FIVB

Les Canadiens ont baissé pavillon devant les Polonais (1-3) en quatre manches 25-23, 15-25, 19-25, 19-25, mercredi, à Toyama.

Invaincus, les Polonais ont eu la frousse en début de match alors que les Canadiens se sont emparés de la première manche. Secoués par cette défaite, les champions du monde en titre ont repris le dessus pour remporter les trois engagements suivants et ainsi maintenir leur fiche parfaite.

« Nous voulions vraiment remporter un point grâce à ce match et nous sommes un peu déçus de ne pas avoir atteint notre objectif. Le point positif c’est que nous avons gagné une manche […], mais après ça, il n’y a pas eu beaucoup de positif pour nous. Nous devons trouver une façon de mieux jouer en défensive et de convertir nos contres en points », a confié le capitaine Frederic Winters à la FIVB après la défaite.

Suivez les matchs en direct

Avec une récolte de 15 et 11 points, Gord Perrin et Steven Marshall ont été les meilleurs marqueurs du côté canadien alors que le Polonais Bartosz Kurek a mené son équipe vers la victoire avec 21 points.

Le Canada aura tout un défi à relever, jeudi, contre la Russie qui occupe le deuxième rang au classement mondial.

Match 5 : Canada 3-2 Australie

rudyverhnoeffofcanadacelebratesafterapoint

Le Canadien Rudy Verhnoeff lors du match contre l’Australie. Photo : FIVB

Les Canadiens ont renoué avec la victoire, dimanche, en défaisant l’Australie en cinq manches, 32-34, 25-14, 25-21, 27-29 et 20-18 après deux heures et 49 minutes de jeu.

Loin d’être banale, cette rencontre a marqué l’histoire de la Coupe du monde en établissant les records du match le plus long et de la plus grande récolte de points (245).

CanadasStevenMarshallspikesagaunAustraliablock

Steven Marshall attaque le triple contre australien. Photo : FIVB

Les deux équipes ont remporté deux manches de part et d’autre pour forcer le bris d’égalité et la tenue d’une manche ultime.

« […] Nous n’avons pas abandonné en cinquième manche. Ils ont eu quelques balles de match, mais on a continué de se battre. C’est une grosse victoire pour l’équipe après deux performances décevantes (contre les États-Unis et le Japon) au cours des deux derniers jours », a indiqué le capitaine Frederic Winters à Volleyball Canada.

Gord Perrin a fortement contribué à la récolte du Canada avec 26 points alors que ses coéquipiers Daniel Jansen Vandoorn et Steve Marshall ont marqué respectivement 23 et 20 points.

Grâce à ce gain, le Canada conclut les matchs à Hiroshima avec une fiche de deux victoires et trois défaites. Les joueurs pourront bénéficier de deux jours de repos avant de se déplacer vers la ville de Toyama pour affronter la Pologne mercredi.

Match 4 : Canada 0-3 Japon

JustinDuffofCanadaspikes

Justin Duff en attaque lors du match contre les Japonais le 12 septembre 2015. Photo : FIVB

Devant des estrades remplies à pleine capacité, les Canadiens ont subi une deuxième défaite consécutive, samedi, aux mains de l’équipe hôte en trois manches 25-17, 25-15, 25-21.

Propulsés par une foule partisane de 6000 personnes, les Japonais ont rapidement pris le contrôle du match en remportant les deux premières manches. Les Canadiens sont revenus à la charge au troisième engagement, mais trop peu trop tard, l’équipe hôte a filé vers la victoire après une heure et 32 minutes de jeu.

« Le Japon connaît un très bon tournoi jusqu’ici. Ils ont mieux joué que nous dans tous les aspects du jeu – contre, service, attaque, réception. On a été dominé, on a manqué de patience. Nous avons fait beaucoup de fautes non provoquées – 12 à l’attaque contre 2 pour le Japon », a confié l’entraîneur-chef, Glenn Hoag, à Volleyball Canada pour expliquer la défaite des siens.

Gavin Schmitt a été le meilleur marqueur avec 9 points suivi de près par son compatriote Steven Marshall avec une récolte de sept. Du côté japonais, le capitaine Kunhiro Shimizu s’est démarqué avec un gain de 14 points.

Les Canadiens poursuivent leur route, dimanche, à Hiroshima. Ils croiseront le fer avec les Australiens.

Match 3 : Canada 0-3 États-Unis

ToontjeVanLankveltofCanadaspikes

Toontje Van Lankvelt à l’attaque contre les Américains le 10 septembre 2015. (Photo : FIVB)

Les Canadiens ont baissé pavillon devant les Américains en trois manches 21-25, 20-25 et 17-25, jeudi, à Hiroshima, à leur troisième rencontre du tournoi.

Les représentants de l’unifolié ont livré une bonne bataille, mais les Américains, actuellement cinquièmes au classement mondial, ont eu le dessus tant au service qu’au contre pour s’emparer d’une troisième victoire en autant de matchs.

« Les Américains ont bien joué et le calibre à ce tournoi est très relevé. Ils étaient très bons au service et à l’attaque. Pour notre part, nous avons de la difficulté au contre cet été. Nous tentons de nous améliorer match après match », a confié l’entraîneur-chef Glenn Hoag à Volleyball Canada.

Actuellement 14e au monde, le Canada conclut sa troisième journée de compétition avec une fiche d’une victoire et de deux défaites. Les joueurs canadiens affronteront les Japonais samedi à 19 h 20 heure locale (6 h 20 HE). Une victoire est à leur portée contre l’équipe hôte qui occupe le 20e rang au classement mondial.

Match 2 : Canada 3-2 Égypte

Les joueurs canadiens crient de joie après avoir marqué un point important lors de la cinquième et dernière manche. (Photo : FIVB)

Après un revers en lever de rideau, les Canadiens sont rapidement revenus à la charge pour remporter en cinq manches (25-22, 25-23, 21-25, 24-26, 15-12) leur deuxième match du tournoi, mercredi, contre l’Égypte.

La formation canadienne s’est emparée des deux premières manches après avoir tiré de l’arrière. Loin de baisser les bras, les Égyptiens ont riposté en remportant les troisième et quatrième manches pour forcer la tenue d’un cinquième et ultime set et ainsi donner la frousse aux Canadiens.

CanadasNicholasHoagspikesagainstEgypt

Nicholas Hoag à l’attaque contre l’Égypte. (Photo : FIVB)

La lutte a été très serrée, mais après moult efforts la formation canadienne s’est emparée de la victoire après deux heures et 19 minutes de jeu.

« Nous sommes arrivés (au Japon) un peu tard, et je pense que les gars ressentent encore les effets du décalage horaire. L’Égypte a bien joué et a très bien servi. Les joueurs ont mis de la pression sur nous du début à la fin », a confié l’entraîneur-chef, Glenn Hoag, à Volleyball Canada.

Le géant de près de 6 pieds 10 pouces, Gavin Schmitt, a été le meilleur atout avec une récolte de 21 points. Le Québécois Nicholas Hoag a quant à lui offert 18 points à son équipe.

CanadasGavinSchmittspikesagainstEgyptblock

Gavin Schmitt en force devant le contre égyptien. (Photo : FIVB)

Selon le capitaine de la formation canadienne, Frederic Winters, les prochains matchs seront probablement à l’image de l’affrontement contre l’Égypte, « longs et épuisants ».

Les Canadiens se mesureront aux États-Unis, jeudi, à 15 h 10 heure locale (2 h 10 HE).

Le tournoi se poursuit jusqu’au 23 septembre avec à l’enjeu deux billets olympiques.

Match 1 : Canada 1-3 Italie

Nicholas Hoag receives against Italy at the FIVB World Cup on September 8, 2015 (Photo: FIVB).

Nicholas Hoag à la Coupe du monde FIVB le 8 septembre 2015. (Photo : FIVB)

Le Canada n’a pas eu le départ souhaité. La formation canadienne a laissé filé la victoire aux mains de l’Italie en quatre manches 25-19, 25-20, 22-25, 25-13 à Hiroshima, mardi. Gavin Schmitt a marqué 13 points à l’attaque et deux au service. Nicholas Hoag a quant à lui enregistré 15 points.

Classée quatrième au niveau mondial, l’Italie est une puissance européenne. Le Canada est revenu dans le match en remportant la troisième manche, mais les joueurs n’ont pu maintenir la cadence en quatrième, comme l’a souligné le capitaine Frederic Winters à Volleyball Canada : « […] Malheureusement, nous avons commencé la quatrième manche avec du retard et avec une équipe du calibre de l’Italie, nous n’avons pas été en mesure de revenir de l’arrière. »

Le Canada affrontera l’Égypte à son prochain match mercredi.