Détenteurs du record canadien au 100 m, les légendes canadiennes du sprint Bruny Surin et Donovan Bailey sont prêts à passer le relais au sprinteur de 20 ans Andre De Grasse.

Tous les yeux étaient rivés sur De Grasse vendredi soir à la course de 100 m chez les hommes à Edmonton lors de la fin de semaine des Championnats canadiens d’athlétisme.

Andre De Grasse a remporté le titre canadien au 100 m à Edmonton, le 3 juillet 2015, devant ses coéquipiers canadiens Aaron Brown (4), Justyn Warner (7) et Gavin Smellie (6). Photo via Athlétisme Canada.

De Grasse a inscrit son meilleur chrono personnel en 9,95 secondes pour terminer confortablement devant Aaron Brown (10 s 13) et Justyn Warner (10 s 16). Les trois athlètes sont maintenant qualifiés pour représenter le Canada au 100 m des Championnats du monde à Beijing plus tard cet été. De Grasse et Brown seront également de l’équipe canadienne d’athlétisme pour les Jeux panaméricains de Toronto 2015 qui débuteront le 10 juillet.

Pour connaître l’horaire de la compétition d’athlétisme aux Jeux panaméricains & pour obtenir des billets

Même si De Grasse n’a pas encore brisé le record canadien de 9,84 secondes détenu conjointement par Bailey et Surin, les deux champions olympiques ont montré leur soutien à la nouvelle sensation du sprint.

« Les records sont faits pour être brisés, ce n’est pas arrivé aujourd’hui, mais ce le sera très bientôt », a mentionné Bruny Surin sur son compte Twitter pendant la course de De Grasse, vendredi.

Bruny Surin passe le relais à Andre De Grasse. Photo via Sprint Management

« Nous vivons pour voir notre record tenir un jour de plus », a tweeté Surin à Bailey.

Bailey a répondu « le temps viendra ». La « prise du titre » continuera pour De Grasse à Toronto dès la mi-juillet.

Surin a également écrit une lettre ouverte à propos de De Grasse avant sa course à Edmonton où il disait « le futur du sprint est devant nous » et « il est maintenant temps pour moi de lui passer officiellement le relais pour qu’il soit le nouveau visage de l’athlétisme canadien. »

Pour les partisans d’athlétisme, et même pour les spectateurs occasionnels qui ressentent une immense fierté lorsque des athlètes canadiens dominent dans un sport mondial, c’est une période très excitante. Il aura fallu attendre près de deux décennies avant qu’un sprinteur canadien soit de ce niveau et puisse rivaliser avec les meilleurs.

Bailey a été le premier à inscrire le record canadien actuel aux Jeux olympiques d’Atlanta 1996 lors d’une finale inoubliable du 100 m où il a établi un record du monde. Aux Championnats du monde en 1999, Surin a égalisé le record en remportant une médaille d’argent au 100 m à Séville.

Depuis, le Canada a connu de bons résultats aux haies tant aux Olympiques qu’aux Championnats du monde via Perdita Felicien et Priscilla Schliep-Lopes. L’équipe masculine de relais  4×100 mètres a vécu une grande déception à Londres 2012 après avoir été disqualifiée pour avoir posé le pied sur la ligne blanche intérieure du dernier virage ce qui leur a coûté une médaille de bronze olympique. Ils se sont toutefois repris un an plus tard à Moscou avec une troisième place aux Championnats du monde.

Andre De Grasse (à gauche) et Trayvon Bromell lors de la demi-finale des Championnats universitaires américains de la NCAA, le 10 juin 2015.

Le Canada n’a pas connu de performances comme celles de De Grasse depuis longtemps alors que le sprinteur a remporté le 100 m en 9,75 secondes le mois dernier aux Championnats universitaires américains de la NCAA à Eugene, en Oregon. De Grasse a également remporté le 200 m à peine une heure plus tard avec un chrono impressionnant de 19,58 secondes.

Malheureusement, les deux temps n’ont pu être homologués en raison du vent favorable. Il n’en reste pas moins que ces temps s’inscrivent parmi les dix performances les plus rapides au monde sur les deux distances selon la NCAA. Ces exploits lui ont d’ailleurs valu le titre d’athlète de l’année décerné par l’organisation américaine.

Andre De Grasse

Andre De Grasse après sa victoire au 100 m lors des Championnats universitaires américains de la NCAA à Eugene, Oregon, en juin 2015.

Andre De Grasse remporte le doublé 100 m/200 m de la NCAA avec des temps renversants

De Grasse détient depuis mai le record canadien sur 200 m avec un temps de 20,03 secondes. Ce n’est qu’une question de temps avant qu’il en fasse de même au 100 m. Le jeune sprinteur pourrait bien performer à Toronto le 22 juillet prochain lors de la finale panaméricaine du 100 m. Deux jours plus tard, il aura l’occasion de répéter ses temps records au 200 m en prévision des Championnats du monde à Beijing à la fin août.