Il faut beaucoup de confiance pour suivre quelqu’un dans une pièce avec une seule issue, en passant par une porte en verre, uniquement armé d’une raquette.

Cette porte en verre (qui est parfois très petite) fait partie des quelques points communs entre le racquetball et le squash. Vous en apprendrez davantage à ce sujet en vous présentant à un match avec la mauvaise raquette, en suivant les deux sports aux Jeux panaméricains ou en poursuivant la lecture de cet article.

Histoire

Soyons brefs : Le squash est plus vieux et a été inventé par les élèves d’une école en Angleterre en 1830. Un Américain qui s’ennuyait a créé le racquetball aux environs de 1949.

Les raquettes

La raquette utilisée au racquetball mesure jusqu’à 55,88 cm de longueur et son cordage a la forme d’une goutte. La raquette de squash porte le nom de « racket » en anglais en référence au nom « rackets » donné à une version plus ancienne du sport par un groupe de prisonniers anglais. Elle est plus longue (jusqu’à 68,6 cm), mais la surface cordée est plus étroite.

Qu’en est-il des balles ?

La balle de racquetball est plus grosse que celle de squash (42 % de diamètre de plus) et elle rebondit davantage. Mais avant que les amateurs racquetball ne s’emballent, précisons qu’elles sont toutes les deux creuses et en caoutchouc. De plus, le squash doit son nom à l’espièglerie d’un groupe d’élèves qui se sont rendu compte qu’une balle de « rackets » perforée s’écrasait (« squash » en anglais) à la suite de l’impact sur le mur, la rendant plus difficile à frapper.

Obtenez vos billets pour le squash à TO2015

Obtenez vos billets pour le racquetball à TO2015

Taille du court (simple)

L’Australien Stewart Boswell (chandail bleu) et le Canadien Jonathon Power disputant un match de quart de finale à l’Omnium de squash des États-Unis (2002). (Photo AP/Adam Hunger)

Comme un sport a été inventé en Angleterre et l’autre aux États-Unis, nous utiliserons les unités de mesure métriques et impériales pour le bonheur de tous.

Racquetball (LxLxH) : 12,19 m x 6,10 m x 6,10 m (40 pi x 20 pi x 20 pi)

Squash (LxLxH) : 9,75 m x 6,4 m x 5,64 m (32 pi x 21 pi x 18,5 pi, arrondis au dixième)

Comment servir

Le squash impose beaucoup plus de limites en matière de service. Il y a un carré sur le court dans lequel le joueur doit se tenir, et la balle doit être envoyée dans la zone opposée.

Voici ce que nous voulons dire :

Au racquetball, vous pouvez vous tenir n’importe où dans le carré de service et jouer la balle. Cette dernière doit atterrir derrière le carré de service sans qu’elle rebondisse d’abord sur le mur arrière.

Difficile à comprendre?

Comment gagner?

Vous devez servir pour marquer des points dans un match de racquetball, ce qui pourrait rendre le match très long, mais il se gagne au meilleur de trois manches. Les manches se jouent jusqu’à 15 points et s’il faut tenir une manche de bris d’égalité, elle s’arrête à 11 points. Les joueurs de squash marquent des points sur n’importe quel jeu, et les manches s’arrêtent à 11 points. Un match se gagne au meilleur de cinq manches. Au Canada, une manche se gagne avec deux points d’écart dans les deux sports.

LIRE | Équipe de racquetball | Équipe de squash du Canada pour les Jeux panaméricains

Le Canadien Jonathon Power est un ancien numéro un mondial du squash et le premier joueur nord-américain à avoir accompli pareil exploit. En dernier lieu, soulignons que le squash fait partie des huit sports retenus en sélection finale pour Tokyo 2020.

Jonathon Power en action