Biographie :

La carrière de Richard Garneau, la voix francophone du sport canadien, s’est étendue sur six décennies et l’a amené à 23 éditions des Jeux olympiques. C’est plus que tout autre journaliste dans le monde entier. Lors des Jeux olympiques d’hiver de 2014 à Sotchi, le Comité international olympique lui a décerné la médaille Pierre-de-Coubertin à titre posthume pour le service exceptionnel qu’il a rendu au Mouvement olympique.

Richard Garneau a fait ses débuts à la radio CHRC à Québec en novembre 1953. Il est entré à Radio-Canada en 1957 et il y est resté pendant 33 ans. On se souvient surtout de son passage à La Soirée du hockey qu’il a animée de 1967 à 1990. En 1999, il a reçu le prix Foster Hewitt Memorial Award en plus d’avoir été intronisé au Temple de la Renommée du Hockey.

Sa véritable passion était toutefois le sport amateur présenté aux Jeux olympiques. C’était un fervent adepte d’athlétisme, et il était lui-même coureur de marathon. Il a également occupé la présidence de la Fédération québécoise d’athlétisme.

En plus du nombre record d’éditions des Jeux olympiques qu’il a couvert, Richard Garneau a aussi fait le récit de sept Jeux du Commonwealth et quatre Jeux panaméricains. En 2000, il a été fait Chevalier de l’Ordre national du Québec et en 2005, il a été décoré de l’Ordre du Canada. Richard Garneau est décédé le 20 janvier 2013 à l’âge de 82 ans.