Biographie :

Heidi Widmer a fait ses débuts olympiques à Sotchi 2014, où elle a suivi les traces de son frère aîné Philip, qui a représenté le Canada à Turin 2006. Le fait de voir son frère mériter sa place au sein de l’équipe olympique a éveillé en elle le désir de réaliser ses rêves olympiques et la confiance qu’elle avait en sa capacité d’y arriver un jour.

Spécialiste du sprint, Heidi Widmer s’entraîne à l’Alberta World Cup Academy, qui fait partie de l’héritage laissé par la Coupe du monde à Canmore. Elle a concouru à quatre reprises aux Championnats du monde juniors de la FIS (2008–2011) et deux fois aux Championnats du monde des moins de 23 ans de la FIS (2012-2013). En 2013, elle a remporté son premier titre national sénior lorsqu’elle a récolté la médaille d’or à l’épreuve de 5 km style libre.

FAITS SAILLANTS EN CARRIÈRE

Championne canadienne de 2013 au 5 km style libre.

À PROPOS DE L’ATHLÈTE

Famille

Son père Erwin Widmer est originaire de Suisse. Sa mère s’appelle Lorraine Widmer-Carson. Elle est la plus jeune de quatre enfants. Ses frères s’appellent Philip et Matthew, et sa sœur, Angela. Philip a participé aux Jeux olympiques d’hiver de 2006 en ski de fond.

 

Introduction au sport

Elle s’est initiée au ski à six ans. Elle s’est mise à faire du ski de fond à neuf ans, car elle ne voulait pas attendre les télésièges. Puisqu’elle a grandi dans la région des Rocheuses, sa famille a toujours fait du ski.

Autres intérêts

Elle aime faire la cuisine et de l’artisanat. Pendant la saison morte, elle se plaît à faire du ski de randonnée, de la planche nautique, en plus d’assister à des festivals de musique. Elle travaille comme serveuse au restaurant familial suisse-italien Ticino et comme femme de chambre à titre occasionnel à l’hôtel Mt. Assiniboine Lodge. Elle fait ses études à temps partiel à l’Université d’Athabasca. Elle est ambassadrice de l’organisme Fast and Female.

 

De tout et de rien

Son souvenir olympique préféré : lorsque Beckie Scott a gagné une médaille de bronze (ultérieurement devenue une médaille d’or) à Salt Lake 2002, parce que l’enthousiasme et la joie qu’elle a manifestés sur le podium étaient contagieux. Son modèle olympique est la médaillée d’argent Sara Renner, en raison de sa passion et de son engagement envers le sport.

PALMARÈS INTERNATIONAL

Jeux olympiques d’hiver : 2014 – 43e (sprint libre), 57e (10 km classique), 52e (30 km départ groupé libre).