Biographie :

Étoile montante en voile, Brenda Bowskill a participé à sa première compétition internationale de grande envergure en 2010, les Championnats du monde de la jeunesse, attisant ainsi son rêve d’enfance de représenter le Canada aux Jeux olympiques. Brenda fait partie de l’équipe nationale depuis l’âge de 18 ans. En 2015, elle s’est qualifiée pour les Jeux panaméricains de 2015, un des faits saillants de sa carrière, où elle a terminé au 8e rang à l’épreuve de Laser Radial. Elle s’est ensuite associée à un nouvel entraîneur, Chris Dold, en décembre 2015. D’autres exploits s’en sont suivis, notamment deux 15e positions consécutives à la Coupe du monde de Miami. Elle a aussi réussi la meilleure performance de sa carrière aux Championnats de monde de voile : Laser radial en avril 2016 avec sa 10e position. Brenda est également triple récipiendaire du prix Joanne Abbott (2013-2015) en tant qu’athlète de l’année en voile féminine.

À propos de l’athlète…

Famille : Sa mère s’appelle Debbie Bowskil, et elle a une sœur aînée, Bridgit. Débuts : Elle a fait ses débuts en voile à l’âge de 6 ans. Ses parents et ses grands-parents possédaient des bateaux sur le lac Ontario, et elle vivait sur l’un d’entre eux en été. Au-delà de la voile : Ses passe-temps favoris sont le yoga, écouter Netflix, les visites touristiques et les voyages; elle aime aussi regarder des films. Elle a terminé deux années d’études à l’école des sciences infirmières Daphne Cockwell de l’Université Ryerson. Elle a par contre pris la décision de mettre ses études de côté pour un an afin de se concentrer sur Rio. On la surnomme BB. Les jours de compétition, elle se prépare en prenant un petit-déjeuner consistant tout en écoutant Netflix. Cameron, son ours en peluche, l’accompagne toujours en voyage.