À l’approche de l’entrée du surf aux Jeux de Tokyo en 2020, les yeux seront rivés sur les spécialistes de la planche du 20 au 28 mai à l’occasion des Championnats mondiaux à Biarritz en France.

Alors que Surf Canada continue de travailler pour développer sa toute première équipe olympique, les surfeurs canadiens s’affrontaient le week-end dernier lors des championnats canadiens à Torino en Colombie-Britannique. Cette compétition a permis de déterminer les quatre hommes et deux femmes qui défieront les vagues aux Mondiaux.

Voici les Canadiens qui y participeront :

Hommes : Sean Foerster (18 ans, deux fois champion canadien), Logan Landry (27 ans), Noah Cohen (28 ans) et Michael Darling (22 ans)

Femmes : Leah Oke (32 ans) et Hanna Scott (26 ans)

Vous pouvez en apprendre un peu plus sur ces surfeurs et sur d’autres vedettes montantes du surf canadien ici.

La compétition sera diffusée en direct sur isaworlds.com. Les épreuves féminines auront lieu du 20 au 22 mai et les épreuves masculines du 23 au 28 mai. Des médailles individuelles et en équipes seront à l’enjeu.

Les premiers Mondiaux de surf ont eu lieu en 1964 à Manly en Australie et retourneront pour la première fois en Europe depuis 2008. La France sera l’hôte du tournoi pour la troisième fois dans son histoire (1980 à Biarritz, 1992 à Lacanau), alors que la ville Biarritz, située sur la côte Basque, accueillera les surfeurs sur la Grande Plage. En 2016, Playa Jacó au Costa Rica avait été l’hôte de l’événement.

Il s’agit des premiers championnats du monde depuis l’annonce de l’entrée du surf comme épreuve olympique. L’engouement créé par cette annonce s’est répercuté sur le nombre de nations participant à l’évènement. Plus de 40 pays seront présents, ce qui constitue un record de la compétition. Les Mondiaux de Huntington Beach en Californie en 1996 détenaient l’ancien record avec 36 nations participantes. Plusieurs en seront à leur première participation, dont l’Afghanistan, la Chine, le Taipei chinois, la Grèce, le Sénégal et la Corée du Sud.