SECTIONS

Créez un compte olympique pour obtenir en exclusivité des renseignements, des promotions, des récompenses et des prix de l’Équipe olympique canadienne.

Reliez vos comptes

Deconnexion
EN

Site Web officiel de l’Équipe olympique canadienne

Tenue des Championnats du monde de surf des neiges à Québec

Tenue des Championnats du monde de surf des neiges à Québec
NADOLNY_Mark_COC_cropped

Par Mark Nadolny

Les enjeux seront importants la semaine prochaine pour les planchistes canadiens qui se disputeront des titres mondiaux et des places dans l’Équipe olympique canadienne tandis que les meilleurs planchistes se rassembleront à Québec pour la 10e édition des Championnats du monde de surf des neiges de la FIS. Le Canada présentera une équipe composée de médaillés olympiques, de champions du monde et de gagnants des X Games pour affronter de nombreuses équipes internationales.

Cet événement de neuf jours, qui se déroulera du 18 au 27 janvier à la Station touristique Stoneham, accueillera plus de 400 athlètes provenant de 35 pays concurrents. Les membres de l’équipe nationale canadienne se mesureront à leurs rivaux internationaux dans les épreuves de Big Air, de demi-lune, de slalom géant parallèle, de snowboard cross et dans deux nouvelles épreuves ajoutées au programme olympique : le slopestyle et le slalom parallèle.

Slopestyle – 17 et 18 janvier
Cette discipline sera présentée pour la première fois aux Jeux olympiques de 2014 à Sotchi et plusieurs athlètes canadiens très talentueux seront à surveiller. Mark McMorris (Regina, Saskatchewan) sera en quête d’un podium chez les hommes. Mark McMorris a terminé au deuxième rang derrière Sébastien Toutant aux X Games d’hiver de 2011 avant de revenir en 2012 pour remporter l’épreuve. Chez les femmes, Spencer O’Brien (Courtenay, C.-B.) tentera de répéter sa performance de l’année dernière lorsqu’elle a remporté les Championnats du monde de 2012 à Oslo en Norvège.

Big Air – 19 janvier
Les athlètes masculins de slopestyle s’affronteront à l’épreuve de Big Air au cours de laquelle les planchistes s’élancent d’énormes tremplins et exécutent des figures. Des points sont accordés à chacun des athlètes en fonction de la hauteur, de la distance et de la difficulté de la figure, ainsi que de la réception. À surveiller, on peut être sûr que McMorris tentera lui aussi de tirer son épingle du jeu dans cette épreuve.

Demi-lune – 20 janvier
La demi-lune, discipline popularisée par le double médaillé d’or Shaun White, sera une épreuve dans laquelle les athlètes canadiens chercheront à se démarquer. Mercedes Nicoll (Whistler, C.-B.) a terminé parmi les 10 meilleures en 2012 et la championne canadienne en titre a ce qu’il faut pour surprendre le groupe. Cette épreuve a lieu sur une rampe en demi-cylindre creusée dans la colline et dans laquelle les planchistes prennent de la vitesse et exécutent des figures acrobatiques dans les airs. Des points sont accordés selon la difficulté et le style de la figure. Le Canada tentera de qualifier deux athlètes pour les Jeux olympiques de Sotchi, tant chez les femmes que chez les hommes.

Snowboard cross – 24 et 26 janvier
Le snowboard cross est une épreuve olympique dans laquelle les Canadiens ont connu du succès au cours des quelques derniers Jeux. Maëlle Ricker (Squamish, C.-B.), championne olympique en titre, et Dominique Maltais (Petite-Rivière-St-François, Québec), médaillée de bronze olympique de 2006, viseront des médailles dans cette épreuve au cours de laquelle les athlètes affrontent trois autres concurrents sur un parcours exigeant composé de bosses et de sauts. En 2011-2012, Dominique Maltais et Maëlle Ricker ont terminé première et deuxième au classement final de la Coupe du monde. Kevin Hill, originaire de Vernon (Colombie-Britannique) et Chris Robanske (North Vancouver, C.-B.) sont deux espoirs de l’équipe masculine qui ont eu du succès sur le circuit de la Coupe du monde et qui chercheront à se démarquer.

Slalom géant parallèle – 25 janvier et slalom parallèle – 27 janvier
Champion olympique de 2010, Jasey-Jay Anderson (Lac Supérieur, Québec) sera de la compétition pendant ces deux jours et misera sur un bon résultat afin de participer à ses cinquièmes Jeux olympiques en 2014 à cette épreuve dans laquelle deux planchistes s’affrontent dans une course contre la montre, le vainqueur éliminant son adversaire. À surveiller, Matthew Morison, de Burketon (Ontario) et médaillé de bronze de 2009 en slalom géant parallèle, qui tentera également de recréer la magie du début de sa carrière. Médaillée d’argent à la Coupe du monde en décembre 2012, Caroline Calvé (Aylmer, Québec) représentera les femmes et cherchera à remporter un énorme succès lors de sa première participation sur la scène internationale.

On peut être sûr que McMorris tentera lui aussi de tirer son épingle du jeu dans cette épreuve

NADOLNY_Mark_COC_cropped

Par Mark Nadolny

Identification Olympique

Sondage

Championnat mondial junior 2015Tous les éléments

Mondial de hockey junior: en souvenir de l’équipe étoile de 2005

Top 2014Tous les éléments

Top 2014: Le maître dépasse l’élève
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 85 autres abonnés

Identification olympique gratuite

Créez un compte olympique pour obtenir en exclusivité des renseignements, des récompenses et des prix de l’Équipe olympique canadienne.