Biographie :

La carrière universitaire de Sara Riske a débuté au Eastern Arizona College, où elle a réalisé une moyenne au bâton de .519 à sa première année, ce qui l’a placée au septième rang de toutes les joueuses de la NJCAA. Comme lanceuse partante, elle a inscrit une fiche de 18-2, qui lui a valu une nomination dans la deuxième équipe All-American de la National Fastpitch Coaches Association. En 2010-2011, elle a rejoint l’université Indiana-Purdue Fort Wayne (IPWF). Durant sa troisième saison universitaire, elle a battu le record de l’IPWF pour ce qui est du nombre de présences officielles au bâton (155) et du nombre de points marqués (35) en une seule saison. En 2010, alors membre des Renegades de White Rock elle a été nommée athlète senior de l’année de Softball Colombie-Britannique. Sara s’est jointe à Équipe Canada en 2013 pour la Coupe du monde de softball, le Championnat canadien ouvert et les Championnats panaméricains. Au Championnat du monde 2014, elle a inscrit une moyenne au bâton de .294 et marqué 4 points en 8 matchs.

À PROPOS DE L’ATHLÈTE

Famille : Fille de Jack et Susan Hopwood, Sara a une soeur aînée, Kayce Hopwood. Sa conjointe s’appelle Leah Riske. Débuts : Elle a commencé à jouer au softball à l’âge de 5 ans; sa mère l’avait inscrite au tee-ball. Son père avait joué au baseball, et son grand-père était un joueur de softball au niveau compétitif. Depuis le jour où elle a assisté au Championnat canadien ouvert en compagnie de son père et obtenu la signature des joueurs sur la balle fausse qu’il a attrapée, elle souhaite représenter le Canada. Autres intérêts : Elle a obtenu un baccalauréat de l’université Indiana-Purdue Fort Wayne. Au cours de la saison morte, elle aime jouer au volleyball, lire, promener son chien et animer des ateliers de softball. Elle est monitrice de softball à la Yale Softball Academy et à Power Zone en plus de travailler comme entraineure personnelle à temps partiel. De tout et de rien : Son grand-père a été sa source d’inspiration. Il lui a raconté des récits de softball, lui a enseigné l’importance d’une bonne éthique de travail et lui a toujours dit que tout était possible. On la surnomme Hop ou Hoppy. Sa citation préférée est : « Il faut continuer à nager. » (Tirée du film Trouver Nemo)

PALMARÈS INTERNATIONAL

ChM ISF : 2014 – 4e

CPA : 2013 – ARGENT

CM : 2014 – ARGENT; 2013 – 4e