Biographie :

Samir El MaisDepuis son arrivée au Canada il y a plus de 20 ans, Samir El Mais a toujours voulu porter la feuille d’érable au plus haut niveau et que l’hymne national se fasse entendre et qu’on hisse le drapeau en raison de ses exploits. Ce rêve est devenu réalité en 2014 quand il a permis au Canada de remporter sa première médaille d’or en boxe aux Jeux du Commonwealth depuis 2002. Samir avait arrêté de boxer à l’âge de 15 ans pour se concentrer sur ses études, tout juste trois ans après avoir commencé à pratiquer le sport. Il a repris la boxe brièvement à 25 ans pour ensuite la reprendre de façon plus permanente à 29 ans dans le but de ne jamais regretter un jour de ne pas y avoir tout donné. La première année de son retour, il a participé aux Jeux du Commonwealth de 2010, mais a raté le podium de peu. À seulement une victoire de se qualifier pour les Jeux olympiques de 2012 à Londres, il était grandement motivé et, en 2013, était classé au 10e rang mondial.

À PROPOS DE L’ATHLÈTE

Famille : Ses parents s’appellent Adnan et Rasmia. Son père a toujours cru en ses rêves et l’a motivé à croire qu’il pouvait accomplir tout ce qu’il voulait. Débuts : Il a commencé à boxer à l’âge de 12 ans. Il a représenté le Canada pour la première fois à 29 ans, après ne pas avoir pratiqué le sport de façon sérieuse pendant 14 ans. Autres intérêts : Il aime jouer au tennis. Il travaille comme entraîneur personnel. Il aimerait un jour devenir pompier, rêve qu’il caresse depuis son enfance. Il fait du bénévolat à la Calgary Islamic School dans le but de motiver les enfants à croire en eux et à atteindre leurs buts. De tout et de rien : Il récite des prières pour la chance. Il reste calme avant un combat en racontant des blagues. Son surnom : Sweet Sammy. Sa devise préférée : Détestez ce que vous aimez et aimez ce que vous détestez.

PALMARÈS INTERNATIONAL

JC : 2010 – OR; 2010 – 5e

ChM AIBA : 2013 – Éliminé en 2e ronde; 2011 – Éliminé en 2e ronde

CPA : 2013 – BRONZE; 2010 – 5e