Biographie :

Marisa-Field

Marisa Field est une force en défense depuis qu’elle a joint l’équipe canadienne en 2008. Elle a été nommée meilleure bloqueuse des Championnats continentaux de la NORCECA en 2009 et 2011. En participant aux Championnats du monde de la FIVB en 2010 et 2014, elle est devenue l’une des quatre joueuses canadiennes à avoir participé à deux championnats ces 25 dernières années. Marisa a joué sur le circuit professionnel en Espagne, en Allemagne et en France. Elle a joué pour l’Université de la Colombie-Britannique où elle a aidé les Thunderbirds à remporter deux titres consécutifs de SIC en 2008 et 2009.

À PROPOS DE L’ATHLÈTE

Famille : Ses parents s’appellent Dave et Glenda Field. Son frère aîné s’appelle Mike. Débuts : Elle a fait de la danse de 3 à 16 ans, mais elle est devenue trop grande pour y exceller. Son corps dégingandé et sa bonne position verticale l’ont menée au volleyball. Son rêve olympique est né à l’âge de 16 ans, alors qu’elle jouait pour l’équipe de la Colombie-Britannique. Elle rêvait de porter la feuille d’érable sur son cœur, mais elle ne savait pas ce qu’il faudrait faire pour atteindre son objectif. Lorsqu’elle a commencé à étudier à l’Université de la Colombie-Britannique à Vancouver en troisième année, le rêve a commencé à se concrétiser et le même été, l’équipe nationale l’a invitée à faire un essai avant de la repêcher. Autres intérêts : Elle a obtenu son baccalauréat ès sciences en chimie de l’Université de la Colombie-Britannique en 2009. Pendant sa saison professionnelle en Europe, elle aime magasiner, aller dans les cafés, voyager pendant ses week-ends de congé et aller voir d’autres compétitions sportives ou matchs. De tout et de rien : Sa devise : « En regardant en arrière, personne ne se remémore la nuit où il a assez dormi ». Elle dit toujours la même « petite prière » pendant l’hymne national et elle regarde la feuille d’érable sur son chandail. Lors des matchs importants, elle porte certains bandeaux et soutiens-gorges en particulier. En voyage, elle collectionne les t-shirts « I <3 (ville) » de toutes les couleurs ainsi que les toiles de villes célèbres et les verres à shooter. On la surnomme Reese, Reesey, Pieces, Speaker Reese. Elle admire les athlètes d’élite qui ont fait face à des difficultés et persévéré dans leur sport.

PALMARÈS INTERNATIONAL

ChM FIVB : 2014 – 17e; 2010 – 21e

Coupe panam : 2014 – 6e; 2013 – 7e; 2011 – 7e; 2010 – 7e; 2009 – 7e

NORCECA : 2013 – 4e; 2011 – 6e; 2009 – 5e