Biographie :

Andrew D’Souza est au sommet du classement canadien masculin en simple et champion canadien de 2015. En 2011, il a eu la chance de s’entraîner en Inde pendant deux mois à la prestigieuse Académie de badminton de Gopichand en compagnie de membres de l’équipe nationale indienne. Il a ensuite participé aux Championnats du monde juniors de 2011 et 2012. Lors de sa première année chez les séniors, Andrew a été choisi pour représenter le Canada aux Jeux du Commonwealth de 2014, sa première compétition multisport internationale. Mais comme il était un athlète autofinancé, il a dû amasser la somme nécessaire pour couvrir les frais de son voyage à Glasgow en organisant un tournoi de démonstration. Pratiquement inconnu sur la scène internationale, Andrew s’est rendu en huitième de finale où il s’est incliné devant le médaillé de bronze du tournoi, l’Indien R V Gurusaidutt. Il a acquis davantage d’expérience en compétition multisport aux Jeux du Canada de 2015 où il a remporté la médaille d’argent de l’épreuve masculine en simple et aidé l’équipe de l’Ontario à décrocher la médaille d’or.

À PROPOS DE L’ATHLÈTE

Famille : Il est le fils d’Anil et Brenda D’Souza. Sa sœur aînée s’appelle Natasha. Débuts : Il a commencé à jouer au badminton à l’âge de 12 ans, mais les premiers temps, il n’en était pas vraiment passionné. Il s’y est mis sérieusement après une défaite en première ronde d’un tournoi provincial. Pour lui, c’était inacceptable de jouer aussi mal et cela l’a motivé à s’entraîner davantage. Autres intérêts : Il a terminé la troisième année de son baccalauréat ès science (sciences de l’activité physique) à l’Université d’Ottawa. Il soutient l’Association canadienne du diabète en faisant des dons. Il aime pratiquer différents sports. Il est entraîneur de badminton à temps partiel. De tout et de rien : Sa devise : « Je suis le plus grand. Je l’ai dit avant même de savoir que je l’étais. » Pendant le réchauffement, il écoute de la musique pour que les autres ne lui parlent pas. Ses parents et sa grand-mère sont les personnes qui ont eu le plus d’influence sur lui en lui enseignant à rester positif en toute circonstance. On le surnomme : Dsouz. En voyage, il apporte toujours des notes qu’une personne très proche lui a données.

PALMARÈS INTERNATIONAL

JCW : 2014 – 8es de finale (simple), 16es de finale (double)

CPA : 2014 – quart de finale (simple)

ChM BWF (junior) : 2012 – 32es de finale (simple); 2011 – 64es de finale (simple)