TORONTO (7 décembre 2017) – La Commission des athlètes du Comité olympique canadien (COC) félicite le Comité international olympique (CIO) pour sa décision de suspendre le Comité olympique russe d’une participation aux Jeux olympiques d’hiver de 2018. Nous applaudissons particulièrement le travail appliqué de Denis Oswald et de Samuel Schmid, qui leur a permis de corroborer la preuve établie précédemment par des commissions indépendantes lancées par l’Agence mondiale antidopage (AMA). Conséquemment, les mesures et sanctions prises contre les officiels Russes impliqués dans le dopage systématique et commandité par l’état établissent un précédent important et nécessaire. Nous félicitons aussi le conseil exécutif du CIO de préserver le sport propre et éthique malgré toutes les pressions auxquelles il fait face.

Nous désirons aussi reconnaître et applaudir le travail d’autres personnes qui ont lutté farouchement pour éclaircir cette situation : Beckie Scott et ses efforts de sensibilisation au nom du Comité des athlètes de l’AMA; et Richard McLaren pour son enquête en profondeur sur cette question. Leur travail a rendu le CIO capable d’imposer ces sanctions sévères et de préserver l’intégrité du sport.

Bien que nous soyons encouragés que cette décision apportera un changement positif pour le sport, il y a encore plusieurs athlètes propres qui ont été injustement traités lors d’éditions passées des Jeux olympiques d’hiver et d’été. La tâche du CIO est de préserver les valeurs olympiques et nous l’implorons donc à poursuivre dans cette voie afin de protéger l’intégrité du sport, et d’assurer le franc-jeu. Nous encourageons le Groupe de travail d’antidopage avant les Jeux de poursuivre ses procédures de tests ciblés avec la plus grande rigueur afin de garantir la protection et les droits des athlètes propres.

-30-