LIMA, PÉROU – Équipe Canada a démarré la 14e journée avec trois médailles d’or consécutives en aviron et à la voile en route vers sa plus importante récolte en une journée aux Jeux panaméricains de Lima 2019 avec 18 médailles. Le Canada a aussi qualifié deux autres équipes pour Tokyo alors que l’équipe féminine de water-polo a obtenu son billet pour les Jeux olympiques pour la première fois depuis Athènes en 2004 et l’équipe masculine de 49er à la voile a décroché une médaille de bronze pour obtenir la place de quota nord-américaine au Japon l’an prochain.

TOTAL DES MÉDAILLES D’ÉQUIPE CANADA :

OR : 31 | ARGENT : 54 | BRONZE : 46 | TOTAL : 131

RÉSULTATS : Résultats des compétitions d’Équipe Canada à Lima 2019.

HORAIRE : Horaire de compétition d’Équipe Canada à Lima 2019.

FAITS SAILLANTS DU JOUR 14 :

  • L’équipe féminine de water-polo s’est qualifiée pour les Jeux olympiques de Tokyo 2020 et accède à la finale pour la médaille d’or après avoir battu le Brésil 19 à 5. Elles y affronteront les Américaines qui étaient déjà qualifiées pour les prochains Jeux olympiques;
  • L’équipe masculine de water-polo a vaincu le Brésil 8 à 7 pour accéder à la finale pour la médaille d’or et une place pour les Jeux de Tokyo 2020. C’est seulement la deuxième fois qu’une équipe masculine du Canada accède à la finale des Jeux panaméricains;
  • Katherine Haber et Jaclyn Stelmaszyk, surnommé le “duo de mamans” après avoir donné naissance à un enfant à quatre jours d’intervalle, ont remporté l’or au deux de couple poids léger féminin en aviron;
  • L’équipe de 49er (voile) composée d’Alexander Heinzemann et Justin Barnes remporte la médaille de bronze et obtient son billet pour le Japon en décrochant la place de quota nord-américaine pour les Jeux olympiques de 2020;
  • L’équipe canadienne féminine de softball a vaincu les États-Unis 3-2 et accède directement à la finale pour la médaille d’or, samedi à 14 h;
  • Brittany Crew a réalisé un jet de 19,07 mètres pour abaisser son propre record canadien (18,69) au lancer du poids pour décrocher la médaille d’argent de l’épreuve féminine;
  • L’équipe féminine de hockey sur gazon remporte la médaille d’argent après un revers de 5-1 aux mains de l’Argentine, une équipe classée troisième au monde.

DÉCLARATIONS DU JOUR 14 :

Jessica GAUDREAULT (capitaine de l’équipe féminine de water-polo) sur leur match contre le
Brésil :

« Je crois que nous sommes sorties très fortes et que notre présence a progressé au fil des minutes. Avec le billet pour les Jeux olympiques en jeu, nous avons tout donné. »

Jessica GAUDREAULT (capitaine de l’équipe féminine de water-polo) sur ce que cela signifie de gagner le match et de se qualifier pour Tokyo 2020 après huit années de travail acharné :

« Cela signifie tellement pour moi. Dans ma tête, c’est huit années de gros travail que nous avons réalisé ensemble en équipe. De sortir aussi fortes et de dominer ce match signifie vraiment beaucoup. »

Joelle BEKHAZI (membre de l’équipe féminine de water-polo) sur sa troisième participation aux Jeux panaméricains et sur ce que cela signifie de se qualifier pour Tokyo 2020 :

« Honnêtement, les mots ne peuvent pas vraiment exprimer ce que je ressens. Le chemin a été très long et nous avons travaillé très dur. Cette équipe nous a vraiment aidées à rester motivées à travers toutes les difficultés et les moments crève-coeur. Compter sur ces filles avec une attitude renouvelée et leur coeur et combien tout le monde désirait autant ce qui se passe, c’est vraiment rafraichissant et c’est bon de voir ses rêves se réaliser. »

Danielle HENNIG (Médaillée d’argent : Hockey sur gazon féminin) sur la médaille d’argent :

« C’est plutôt spécial d’avoir gagné une médaille d’argent ou une médaille tout court. L’Argentine est une des meilleures équipes au monde et c’est un objectif que nous visons. Par moment, nous avons démontré nos capacités et nous leur avons imposé une pression, mais nous devions aussi surmonter nos nerfs. Je ne crois pas que nous ayons joué à notre plein potentiel. Nous nous sommes améliorées et nous progressons. Nous avons appris comment gagner des matchs, comme en demi-finale, et il est temps maintenant de passer à l’étape suivante. C’est un processus. »

Danielle HENNIG (Médaillée d’argent : Hockey sur gazon féminin) sur les améliorations à l’équipe canadienne au cours des dernières années  :

« Il y a presque 30 ans qu’une équipe canadienne féminine a accédé à la finale (des Jeux panaméricains). Aux derniers Jeux panaméricains, nous avons remporté une médaille de bronze pour la première fois en 16 ans. Vous pouvez constater que cette équipe progresse. » 

Gilles BONNET (Entraîneur de l’équipe canadienne de hockey sur gazon) sur la médaille d’argent du Canada :

« Nous avons atteint la finale et c’était une étape énorme pour nous. Nous sommes occupées à nous qualifier pour (les Jeux olympiques de) Tokyo 2020 et c’était une marche peut-être trop haute. Nous le savions dès le départ. Elles (les Argentines) sont troisièmes au monde alors que nous sommes 18e. Nous pourrions y parvenir un jour, mais il nous faudra du temps. Ce match servait à déterminer à quel point nous pouvions rivaliser. Nous avons constaté que ce n’était pas le cas. Nous avons beaucoup appris, mais nous ne sommes pas près des quatre meilleures au monde. C’est bon quand même de réaliser où nous en sommes. »

Gilles BONNET (Entraîneur de l’équipe canadienne de hockey sur gazon) sur les améliorations du Canada

« Nous sommes partis du 21e rang mondial et nous progressons rapidement. Après ce tournoi, nous serons 14e au monde, si bien qu’en six mois, nous avons grimpé de sept places. Nous sommes une équipe en transition. Pendant 20 ans, le Canada a été 20e au monde. Si nous étions une entreprise, vous l’auriez fermé. Nous devons comprendre d’où nous venons. Les autres équipes de tête nous demandent de les affronter maintenant alors qu’auparavant, elles ne décrochaient même pas le téléphone. Nous réalisons des progrès. Ce que cette équipe a réalisé dans les 18 derniers mois est remarquable. C’est vraiment un groupe superbe, très engagé. » 

Leya BUCHANAN (Médaillée d’argent : Athlétisme – Relais 4x100m) sur sa tentative de rattraper les médaillées d’or du Brésil sur le dernier relais :

« Je n’étais pas du tout concentrée là-dessus. Je me concentrais seulement à exécuter une belle course. Je savais que nous étions parmi les deux ou trois premières, mais je voulais seulement connaître une bonne fin de course. Nous avons gagné une médaille d’argent à Toronto 2015 et nous voulions vraiment nous assurer d’y parvenir à nouveau. »

Khamica BINGHAM (Médaillée d’argent : Athlétisme – Relais 4x100m) sur sa contribution au premier relais :
« Le départ est quelque chose de nouveau pour moi, mais je me donne entièrement. Je savais que je devais donner une avance à mon équipe et une fois que cela était fait, je savais qu’elles feraient leur travail. C’est ce qu’elles ont fait. C’était une belle soirée. Il fait froid ici, mais la foule a été incroyable. Les gens nous ont surchargées alors nous étions prêtes à courir. »

Justina DI STASIO (Médaillée d’or : Lutte – 76 kg style libre féminin) sur ce que signifie cette médaille d’or pour elle :

« C’est énorme pour moi. Je n’avais jamais gagné de médaille dans cette catégorie de poids depuis très longtemps. Même que je n’ai jamais gagné de médaille d’or dans cette catégorie. Elle est passée de 75 kg à 76 kg la dernière fois que j’étais dans cette catégorie alors c’est spécial pour moi. »

Brittany CREW (Médaillée d’argent : Lancer du poids) à propos du nouveau record canadien qu’elle a établi, abaissant sa marque précédente :

« Je ne savais pas quelle médaille j’allais gagner, mais je savais que je serais sur le podium. J’étais vraiment très heureuse. Il y a longtemps que je visais les 19 mètres et je suis simplement très satisfaite d’avoir pu le réussir ici, malgré des conditions qui ne sont pas idéales. J’ai eu beaucoup de plaisir avec les filles. Je suis super heureuse et je me soucie peu de la couleur de ma médaille. J’ai réalisé un record personnel et j’ai abaissé le record national. Je ne pouvais pas demander mieux. »

Jen SELLING (Softball féminin) sur une participation à la finale pour l’or après avoir remporté la médaille de bronze aux Jeux panaméricains de 2015 :

« Notre équipe a trouvé une nouvelle confiance et plus je repense à la semaine, autant sur le plan collectif qu’individuel, je constate que nous sommes tellement mieux positionnées au chapitre de notre préparation. La confiance est là et nous devons simplement continuer de bâtir là-dessus, car nous avons encore du travail à faire avec le match de la médaille d’or et les qualifications olympiques dans deux semaines. »

Katherine HABER (Médaillée d’or : Aviron – Deux de couple poids léger féminin) sur le soutien de la foule pendant sa course vers la médaille d’or avec sa coéquipière Jaclyn Stelmaszyk :

« Avant la course, c’était incroyable de profiter de l’appui pour notre équipe et cela nous a donné beaucoup de confiance et le carburant nécessaire pour la course. Un peu comme cette fierté que nous pouvons utiliser. Pendant la course, possiblement avec 500 mètres à faire, nous pouvions entendre la foule crier à la ligne d’arrivée. Je pouvais entendre les gens crier Canada était vraiment très palpitant. »

Jaclyn STELMASZYK (Médaillée d’or : Aviron – Deux de couple poids léger féminin) sur sa médaille d’or remportée avec sa coéquipière Katherine Haber :

« C’est magnifique quand tu peux voir tes compétitrices puisque nous sommes positionnées à reculons. C’est pratiquement comme si nous les repoussions avec nos pieds. »

Jaclyn STELMASZYK (Médaillée d’or : Aviron – Deux de couple poids léger féminin) sur la conquête d’une médaille d’or à sa première compétition internationale depuis la naissance de sa fille :

« Je suis tellement heureuse. Je suis revenue à la compétition après avoir accouché plus tard que Kate. Je n’étais pas certaine. J’étais un peu en regard et seulement de revenir à l’entraînement un peu plus d’un an plus tard et d’avoir un résultat aussi merveilleux à des Jeux multisports est tout simplement incroyable. Je ne savais pas si j’allais retrouver la forme à temps, mais je crois maintenant que plus rien n’est impossible, particulièrement avec cette coéquipière. »

RESSOURCES :

DÉCLARATIONS : Déclaration du jour d’Équipe Canada à Lima 2019. (mises à jour en direct)

PHOTOS : Soumettez une demande d’utilisation de photos à des fins éditoriales sur images.olympic.ca.

LES JEUX DE LIMA DÉCHIFFRÉS : Statistiques sur certains sports au programme des Jeux de Lima 2019.

VISITEZ : https://olympique.ca/ressources/ pour d’autres informations.

SUIVEZ : @TeamCanadaPR pour les alertes en direct de médailles.

TOKYO 2020 : Qualification olympique pour Tokyo 2020 à Lima 2019.

QUIZ D’ÉQUIPE CANADA :

Q. Qui était l’Olympien de 2018 qui a remporté la première médaille canadienne aux Jeux panaméricains en patinage de vitesse à roues alignées?

R. En 2015, Jordan Belchos a remporté la première médaille du Canada aux Jeux panaméricains en patinage de vitesse à roues alignées en décrochant le bronze à la course aux points de 10 000 mètres. Il a aussi été Olympien en 2018 en patinage de vitesse sur longue piste.

-30-

CONTACT POUR LES MÉDIAS :

Josh Su, responsable des relations avec les médias
Comité olympique canadien
Pérou : +51 1 920 259 209
WhatsApp : 647-464-4060
Courriel : jsu@olympique.ca