Neuf universités canadiennes s’engagent dans l’initiative pour aider les athlètes à réussir

 

Mardi 6 décembre 2016 — TORONTO – Aujourd’hui, le Comité olympique canadien (COC), le Comité paralympique canadien (CPC), le gouvernement du Canada (Sport Canada) et le Réseau des instituts du sport olympique et paralympique (RISOP) du Canada ont annoncé une nouvelle initiative de collaboration qui regroupe neuf universités à travers le pays dans le but d’offrir aux athlètes des équipes nationales du Canada plus de flexibilité pour conjuguer éducation, entraînement et compétitions. Les établissements ayant signé le protocole sont l’Université Royal Roads, l’Université de la Colombie-Britannique, l’Université de Calgary, l’Université d’Athabasca, l’Université Ryerson, l’Université Queen’s, l’Université McGill, l’Université Concordia et l’Université TÉLUQ.

Ces universités feront partie du tout premier Réseau des établissements d’enseignement du Plan de match et permettront des arrangements dans les limites de leurs politiques en place pour aider les athlètes à connaître du succès dans leur double rôle d’athlète et d’étudiant représentant le Canada sur la scène mondiale. Parmi ces arrangements, on compte :

  • La désignation d’un membre du personnel qui veillera à ce que les athlètes soient soutenus par l’environnement universitaire;
  • Au besoin, la possibilité pour les athlètes de s’inscrire aux cours à l’avance pour configurer un horaire de cours en fonction des exigences d’entraînement de leur équipe nationale;
  • Une flexibilité accrue en ce qui a trait à l’horaire des cours et aux échéanciers des travaux pour éviter des conflits d’horaire avec les compétitions et entraînements;
  • La possibilité de réduire la charge de cours et de reporter et reprendre les études ultérieurement.

L’équipe de conseillers du Plan de match travaillera avec le membre du personnel désigné de chacune des universités pour assurer un soutien aux athlètes. Le programme vise à agrandir le Réseau pour y inclure plus d’universités, de collèges et d’autres établissements postsecondaires à travers le Canada.

Le Réseau est lancé sous le programme Plan de match, parrainé par Deloitte, programme de mieux-être global et de transition destiné aux athlètes. Mis en place en septembre 2015, le programme vise à appuyer les athlètes olympiques et paralympiques et les membres des équipes nationales, actifs ou s’étant récemment retirés de la compétition, dans toutes les sphères de leur vie en leur offrant une gamme de services et de ressources, dont une expertise en gestion de carrière, des soins de santé, des occasions d’éducation, le perfectionnement de compétences et le réseautage. Depuis le lancement du programme, plus de 600 athlètes ont fait appel aux ressources et 230 ont participé aux sommets annuels Plan de match, le premier tenu à Vancouver et le deuxième, récemment, à Toronto, à l’Université Deloitte, dans les nouveaux locaux du bureau national de la firme.

Cette annonce fait suite à la signature d’un partenariat novateur conclu entre le COC et la grande école de gestion qu’est la Smith School of Business (SSB) de l’Université Queen’s. Se joignant au COC et au Plan de match à titre de partenaire fondateur, la SSB fournira pendant huit ans un programme en administration des affaires de qualité mondiale à quelque 1 200 athlètes actifs ou retraités, collaborera à des initiatives d’encadrement stratégiques et offrira une formation de leadership personnalisée au personnel et aux partenaires du COC.

Les programmes et services du Plan de match, y compris le Réseau, sont créés en collaboration avec le partenaire parrain, Deloitte, qui a signé une entente de partenariat inédite de 16 ans avec le COC pour en assurer le succès. La SSB, RBC et Morneau Shepell sont les autres partenaires fondateurs du Plan de match.

CITATIONS

« La flexibilité demeure un facteur décisif inhérent pour nos athlètes lorsqu’on parle d’éducation, particulièrement pour nos athlètes de sports d’hiver qui courent après la neige tout au long de l’année pour s’entraîner et participer à des compétitions. Le Réseau des établissements d’enseignement du Plan de match inspirera les universités à mettre à la disposition de nos athlètes de haute performance un cheminement d’études qui leur évite de devoir choisir entre la poursuite d’une carrière sportive et la quête d’un diplôme. Le programme marque une étape positive vers un système sportif de haute performance en santé au Canada. »

Christopher R. Overholt, chef de la direction, Comité olympique canadien

« L’éducation est cruciale au développement de tous les Canadiens, y compris les athlètes des équipes nationales et les athlètes paralympiques. Il incombe à nos organismes de sport de soutenir nos athlètes alors qu’ils poursuivent leurs objectifs sportifs et leurs études, et le Réseau des établissements d’enseignement du Plan de match représente un grand pas dans la bonne direction. Les athlètes qui sont en mesure d’allier le sport de haute performance à leurs études postsecondaires sont bien placés pour contribuer positivement à leur collectivité à l’avenir. »

Karen O’Neill, chef de la direction, Comité paralympique canadien

« Je tiens à remercier les universités du Réseau des établissements d’enseignement du Plan de match de leur soutien à l’égard des athlètes de haute performance et de leur réussite dans les salles de cours et sur le terrain de jeu. L’engagement de ces établissements dans le Réseau s’ajoute au soutien offert aux meilleurs athlètes de notre pays, qui profitent déjà d’avantages par l’intermédiaire du Programme d’aide aux athlètes du gouvernement fédéral, en plus de l’appui des instituts et centres canadiens de sport du pays. Cette annonce constitue une autre victoire pour nos athlètes, qui travaillent fort pour être les champions de leur époque et les leaders de l’avenir. »

L’honorable Carla Qualtrough, ministre des Sports et des Personnes handicapées

« La création du Réseau des établissements d’enseignement du Plan de match constitue une étape importante du soutien que reçoivent les athlètes canadiens alors qu’ils s’entraînent et concourent pour le Canada sur la scène sportive mondiale. La flexibilité et les arrangements qui leur seront offerts changeront vraiment la donne et leur permettront de se concentrer plus facilement sur leurs objectifs de performance aux études et en compétition. Le RISOP du Canada est fier de faire partie de l’initiative du programme Plan de match et de ses conseillers en poste dans nos instituts du sport qui travailleront avec les athlètes et les soutiendront. »

Debbie Low, chef de la direction et présidente de l’Institut canadien du sport de l’Ontario, au nom du RIOSP du Canada

« Être à la fois étudiant et athlète n’est pas sans défi. Mais grâce au soutien du Réseau des établissements d’enseignement du Plan de match, je crois que plus d’athlètes seront en mesure de conjuguer leur éducation et leur carrière sportive. J’étudie à l’Université de Calgary et j’ai participé à mes premiers Jeux olympiques à Rio. Je suis fier de dire que je poursuivrai mes études dans un établissement du Réseau tout en m’entraînant pour Tokyo 2020. »

Stefan Daniel, athlète de paratriathlon, médaillé d’argent de Rio 2016

« Reporter des études postsecondaires pour poursuivre une carrière sportive peut rendre la transition vers la vie professionnelle plus difficile pour plusieurs athlètes. Les athlètes qui misent à la fois sur une éducation et le sport réussissent parfois mieux dans ces deux sphères. J’aimerais remercier les premières universités du Réseau des établissements d’enseignement du Plan de match pour leur leadership qui a rendu possible la concrétisation de l’initiative et leur travail à l’égard de la réussite des athlètes aux études et sur le terrain de jeu. Nous sommes impatients d’accueillir plus d’établissements à travers le pays en 2017. »

Jeremiah Brown, médaillé d’argent de Londres 2012, gestionnaire national du programme Plan de match

« En tant que conseillère du programme Plan de match du RISOP du Canada, je peux dire que l’éducation est l’une des priorités et que nous travaillerons d’un océan à l’autre pour faire en sorte que nos athlètes bénéficient des occasions offertes par le Réseau des établissements d’enseignement du Plan de match. Nous collaborerons avec les divers établissements pour aider les athlètes et les préparer à leur vie après le sport. »

Sophie Brassard, conseillère du Plan de match, Réseau des instituts du sport olympique et paralympique du Canada

À propos du programme Plan de match

Le programme Plan de match, parrainé par Deloitte, est une initiative de collaboration créée par le Comité olympique canadien, le Comité paralympique canadien et le gouvernement du Canada (Sport Canada) et offerte par l’entremise du Réseau des instituts du sport olympique et paralympique du Canada. Le Plan de match reconnaît aussi le rôle important joué par ses partenaires québécois que sont l’Institut national du sport du Québec, la Fondation de l’athlète d’excellence du Québec et l’Alliance Sport-Études.