TÉLÉCHARGEZ DES PHOTOS DE BLACK COMME PORTE-DRAPEAU
MOT DE PASSE : ellie2019
PHOTO : Darren Calabrese / Comité olympique canadien

LIMA, PÉROU (11 août 2019) – Première femme à remporter deux titres du concours général individuel aux Jeux panaméricains, la gymnaste Ellie Black a réalisé plus d’un exploit au cours de son passage à Lima 2019. Toutefois, quand elle s’est envolée vers la maison en Nouvelle-Écosse à mi-chemin pendant les Jeux après la conclusion de la compétition de gymnastique artistique, elle ignorait que son moment le plus fier au Pérou ne s’était pas encore produit.

Le Comité olympique canadien (COC) a officiellement annoncé dimanche que Black conduira la délégation canadienne comme porte-drapeau pour la cérémonie de clôture des Jeux panaméricains de 2019, concluant ainsi son parcours exceptionnel à Lima. 

« Je suis incroyablement honorée d’avoir été sélectionnée comme porte-drapeau pour la cérémonie de clôture », a déclaré Black qui a appris la nouvelle de Douglas Vandor, chef de mission d’Équipe Canada à Lima 2019. « Cette occasion de porter fièrement notre drapeau canadien bien haut revêt pour moi une importance exceptionnelle. Les performances canadiennes ont été inspirantes et tellement palpitantes à suivre quand j’étais à Lima, puis de retour à la maison. Je suis très fière de tout ce que nous avons pu réaliser et je suis tellement enthousiaste de mener cette équipe incroyable quand nous entrerons dans le stade! » 

À Lima 2019, Black est aussi devenue la première gymnaste canadienne à remporter cinq médailles d’or des Jeux panaméricains et elle s’est aussi hissée au premier rang de l’histoire de la gymnastique canadienne en accumulant 10 médailles des Jeux panaméricains en carrière. 

« À mes yeux, c’est tellement palpitant pour le sport canadien et pour la gymnastique
canadienne, affirme l’athlète de 23 ans. Avoir de bons résultats et écrire une page d’histoire pour mon pays est très spécial, mais plus important encore, inspirer d’autres personnes à rêver grand, à atteindre leurs buts et à abattre des obstacles sont aussi des réalisations importantes. C’est gratifiant de partager ces résultats avec toute mon équipe! »

Après quelques jours de repos, Black est déjà en préparation pour son prochain défi. Elle était déjà de retour à l’entraînement au gymnase et à diriger de jeunes athlètes de son club ALTA de Halifax quand elle a reçu l’appel de Vandor.

« Pour le moment, nous sommes concentrées à nous entraîner dur pour les Championnats du monde en octobre où nous avons l’occasion de qualifier une équipe complète pour les Jeux olympiques de Tokyo. Les Jeux panaméricains ont été un excellent tremplin vers les Mondiaux. Après les Mondiaux, nous allons continuer à bâtir notre équipe pour l’été prochain! »

Le chef de mission d’Équipe Canada voit la nomination de Black comme une des nombreuses raisons de considérer Lima 2019 comme étant mission accomplie. 

« Nous venons de vivre deux semaines exceptionnelles, affirme Vandor. Il y a eu tellement de performances incroyables par nos athlètes canadiens et tellement de moments spéciaux. Un de ces moments a été quand Ellie est devenu la gymnaste canadienne la plus décorée de l’histoire aux Jeux panaméricains. Avec des performances comme celle-là, en plus des athlètes et des équipes qui ont assuré leur place pour Tokyo 2020, Équipe Canada peut être fière de savoir que nous avons accompli notre mission. » 

La présidente du COC, Trisha Smith, qui a été élue au sein du Conseil exécutif de l’Organisation sportive panaméricaine pendant qu’elle se trouvait à Lima, a pleinement appuyé la sélection du porte-drapeau et elle était bien fière du parcours d’Équipe Canada à Lima 2019. 

« Ellie est une modèle hors pair, une leader pour l’équipe et une source d’inspiration pour la prochaine génération de gymnastes, a déclaré Smith. C’est une solide athlète à tous points de vue, elle a représenté notre pays avec grâce et assurance et elle fera certainement la même chose comme porte-drapeau de notre nation à la cérémonie de clôture. Ellie et le reste de nos athlètes nous ont rendus fiers sur le terrain comme à l’extérieur. Merci aussi à la population du Pérou dont l’accueil chaleureux a fait de ces Jeux un moment aussi spécial. » 

Voici une liste des principaux faits saillants d’Équipe Canada aux Jeux panaméricains de Lima 2019 : 

QUALIFICATIONS POUR TOKYO 2020

  • Jour 3 : Sports équestres – Équipe de dressage
  • Jour 5 : Natation artistique – Duo
  • Jour 5 : Natation artistique – Équipe
  • Jour 12 : Sports équestres – Équipe de saut d’obstacles
  • Jour 14 : Water-polo – Équipe féminine
  • Jour 14 : Voile – 49er masculin
  • Jour 16 : Tir à l’arc – Arc recourbé individuel masculin

 RECORDS (EN ORDRE CHRONOLOGIQUE, AU TERME DU JOUR 15) :

  • Le taekwondo connaît sa meilleure journée dans l’histoire canadienne des Jeux panaméricains avec trois médailles d’argent et une médaille de bronze;
  • L’équipe de dressage de sports équestres remporte la première médaille d’or du Canada en 28 ans au dressage par équipe;
  • Ellie Black devient la première femme à décrocher deux titres consécutifs du concours général individuel de gymnastique artistique aux Jeux panaméricains;
  • Cody Young devient le premier Canadien à participer à une épreuve de surf aux Jeux panaméricains (où le sport fait aussi une première apparition);
  • L’équipe du relais mixte au triathlon monte sur le podium des Jeux panaméricains pour la première fois (à la première présence de cette épreuve aux Jeux);
  • Ellie Black devient la gymnaste canadienne la plus décorée de l’histoire des Jeux panaméricains avec neuf médailles;
  • Ellie Black devient la première gymnaste canadienne à remporter cinq médailles d’or aux Jeux panaméricains;
  • L’équipe de ski nautique établit un record canadien en remportant 10 médailles à une seule édition des Jeux panaméricains;
  • L’équipe de squash établit un record canadien en remportant huit médailles à une seule édition des Jeux panaméricains (6 en 2015, 2011, 2003 et 1995);
  • Lois Betteridge et Keenan Simpson sont les premiers Canadiens à participer à l’épreuve de slalom extrême de canoë-kayak, une discipline qui a fait ses débuts aux Jeux panaméricains à Lima;
  • Kelsey Mitchell établit un record des Jeux panaméricains au 200 m sprint de cyclisme sur piste avec un chrono de 10.890;
  • Maggie Coles-Lyster et Miriam Brouwer remportent la première médaille de l’histoire canadienne (argent) au Madison, une épreuve de cyclisme sur piste qui faisait sa première apparition aux Jeux panaméricains;
  • Sara Groenewegen (softball) lance un match parfait dans la victoire de 8-0 sur le Venezuela;
  • Natasha Wodak établit le record des Jeux panaméricains au 10 000 mètres féminin grâce à un chrono de 31:55.17;
  • L’équipe féminine de hockey sur gazon atteint la finale des Jeux panaméricains pour la première fois depuis 1991;
  • Brittany Crews effectue un jet de 19,07 mètres pour abaisser son propre record canadien;
  • L’équipe d’escrime établit un nouveau record canadien en remportant neuf médailles à une seule édition des Jeux panaméricains;
  • Marco Arop abaisse le record panaméricain et sa marque personnelle avec un chrono de 1:44.25 au 800 mètres masculin;
  • Geneviève Lalonde établit un nouveau record des Jeux panaméricains avec un chrono de 9:41.45 au 3000 mètres steeplechase féminin.

-30- 

CONTACTS POUR LES MÉDIAS :

Josh Su, responsable des relations avec les médias
Comité olympique canadien
Pérou : +51 1 920 259 209
WhatsApp : 647-464-4060
Courriel : jsu@olympic.ca

Julie Forget, attachée de presse pour la gymnastique
Comité olympique canadien
Pérou : +51 1920173142
WhatsApp: 819-210-2064
Courriel : jforget@gymcan.org