Paris 1924

Décompte des médailles olympiques canadiennes

Gold medal icon 0
Silver medal icon 3
Bronze medal icon 1

Porte-drapeaux

Cérémonie d’ouverture

Résumé des jeux

Jeux de la VIIIe Olympiade

Les deuxièmes Jeux olympiques présentés à Paris ont connu beaucoup plus de succès que les premiers. Le nombre de comités nationaux olympiques présents a bondi de 29 en 1920 à 44 en 1924. La présence de 1 000 journalistes et de 625 000 spectateurs témoigne de l’engouement pour les Jeux olympiques qui s’imposent dorénavant comme un événement important.

Même si elle était employée depuis 1984, la devise olympique « Citius, Altius, Fortius » a été consacrée aux Jeux de Paris. Il en va de même pour le rituel de la cérémonie de clôture où sont hissés les drapeaux du Comité international olympique, du pays hôte et du pays hôte des Jeux suivants. C’est aussi à Paris que les athlètes ont été logés dans le premier village olympique, un groupe de maisonnettes en bois.

Les Jeux olympiques de Paris ont été les derniers à présenter des compétitions de tennis. Il faudra attendre 64 ans pour que le sport soit réintégré au programme olympique.

Pour la première fois de l’histoire olympique, le Canada n’est pas monté sur la plus haute marche du podium. Le pays a tout de même gagné une paire de médailles d’argent en aviron, une médaille d’argent au tir et une médaille de bronze en boxe, soit celle de Douglas Lewis.

Médaillés canadiens

Épreuve Athlète Rang Sport
- Archie Black, Colin Finlayson, George Mackay, William WoodArgentAviron
- Arthur Bell, Ivor Campbell, Robert Hunter, William Langford, Harold Little, John Smith, Warren Snyder, Norman Taylor, William WallaceArgentAviron
Trap par équipesSamuel Newton, Samuel Vance, John Black, George Beattie, William Barnes, Robert MontgomeryArgentTir
Poids welterDouglas LewisBronzeBoxe

Équipes