Tricia Smith, une avocate de Vancouver, a acquis une expérience impressionnante et polyvalente dans le sport. Ayant participé à quatre Jeux olympiques en aviron, Mme Smith a remporté une médaille d’argent aux Jeux olympiques de Los Angeles 1984. Elle a également gagné sept médailles de championnats du monde et une médaille d’or aux Jeux du Commonwealth de 1986.

Tricia Smith est présidente du Comité olympique canadien (COC) depuis 2015 et elle a été élue membre du Comité international olympique (CIO) en 2016. Elle siège maintenant à la commission des affaires juridiques, ainsi qu’à la commission médicale et scientifique du CIO.

Il y a près de 35 ans que Mme Smith œuvre à différents postes au sein du COC. Depuis sa première nomination au sein du conseil des athlètes du COC à titre de représentante des athlètes d’aviron, en 1980, elle a été présidente ou membre du comité exécutif, du comité de sélection de l’équipe, du comité des Jeux, du comité de gouvernance et du comité de la rémunération, en plus d’avoir siégé en qualité de vice-présidente de l’organisation. Elle a aussi déjà agi à titre de chef de mission du Canada, et elle a joué un rôle déterminant au sein de l’équipe internationale du Comité de candidature de Vancouver 2010. Passionnée des idéaux véhiculés par le sport, elle fait toujours passer les athlètes et les entraîneurs en premier et croit fermement aux valeurs olympiques et au pouvoir du sport.

Mme Smith est vice-présidente de la Fédération internationale des sociétés d’aviron (FISA), et elle joue un rôle de leader dans tous les aspects du sport, notamment en contribuant de façon remarquable à accroître les occasions pour les femmes d’agir en qualité de concurrentes, d’entraîneures, d’administratrices et d’officielles sur la scène internationale de l’aviron. Elle a aussi joué un rôle de premier plan dans l’élaboration des politiques antidopage au sein du comité exécutif de la FISA et dans la rédaction de ses statuts, règles et règlements.

Mme Smith a été élue au Conseil international de l’arbitrage en matière de sport en 2001 après sa mise en candidature par la commission des athlètes du CIO. Elle a depuis été réélue à quatre reprises. Elle occupe aujourd’hui les fonctions de présidente suppléante de la chambre ordinaire et de présidente de la commission au Tribunal arbitral du sport. Au Canada, elle est engagée dans l’arbitrage sportif depuis plus de 25 ans; elle a été l’une des premières avocates pro bono recrutées par le Centre canadien pour le sport et la loi; et elle travaille actuellement avec le Centre de règlement des différends sportifs du Canada. Diplômée en droit en 1985, elle a pratiqué le droit pendant et après sa carrière en aviron, et elle agit maintenant à titre de directrice générale déléguée du cabinet Barnescraig & Associates, une firme d’experts en gestion de risques et de sinistres.

Mme Smith a reçu de nombreux prix. Elle a reçu l’Ordre du Canada, l’Ordre de la Colombie-Britannique et un diplôme honorifique de l’Université de la Colombie-Britannique. Elle est aussi membre du Temple de la renommée olympique du Canada et du Temple de la renommée des sports de la Colombie-Britannique. En 2006, elle a reçu le prix Carol Anne Letheren en reconnaissance de son leadership dans le sport international. En plus de ses nombreux prix sportifs, elle a été reconnue par l’Association canadienne pour l’avancement des femmes, du sport et de l’activité physique (ACAFS) comme l’une des « femmes les plus influentes du sport et de l’activité physique ». En 2008, elle a reçu le prix « In Her Footsteps » du Temple de la renommée des sports de la Colombie-Britannique pour son leadership dans le sport féminin. Récemment, elle a été nommée membre honoraire de WiSlaw (Women In Sports Law), une association à but non lucratif établie à Lausanne. En 2017, Rowing Aviron Canada lui a décerné le Prix d’excellence pour l’ensemble des réalisations.