DIGITAL-POV-haley smith v1Feature Image EN copy 3

Haley Smith partage les conseils d’un espoir olympique pour une bonne santé mentale

Maintenant, plus que jamais, chaque geste compte.

Tel est le message de la Journée Bell Cause pour la cause 2021, qui se tient alors que les Canadiens sont toujours au cœur d’une pandémie. Une pandémie qui, au cours de la dernière année, a touché pratiquement tous les aspects de nos vies.

À LIRE : Comment participer à la Journée Bell Cause pour la cause 2021

Les athlètes d’Équipe Canada n’ont définitivement pas été à l’abri, leurs calendriers de compétition ont été ruinés et les Jeux olympiques, en vue desquels plusieurs d’entre eux ont travaillé pendant presque toute leur vie, ont été reportés. L’entraînement n’a jamais été aussi peu conventionnel en raison d’une telle incertitude face à l’avenir. Le temps passé loin des coéquipiers et de la normalité peut avoir des effets négatifs.

Haley Smith, athlète de vélo de montagne et espoir de Tokyo 2020, a expliqué à Olympique.ca comment la pandémie a ramené au premier plan la maladie mentale qu’elle pensait avoir vaincue il y a plus de 10 ans. Vous pouvez en apprendre davantage sur sa relation continue avec l’anxiété et l’anorexie dans un texte qu’elle a écrit.

À LIRE : Haley Smith : « Ma relation avec la maladie mentale est toujours active » 

Dans l’espoir d’aider les autres, Haley a aussi partagé cinq conseils pour une bonne santé mentale, des mesures qu’elle a prises pour persévérer dans l’adversité et garder bien vivant son rêve olympique.

Pratiquer la pleine conscience et la conscience de soi

« Que vous le fassiez par le biais de la méditation formelle ou d’une combinaison d’apprentissage et de pratique personnelle, il n’y a pas de compétence psychologique plus puissante que la capacité d’être conscient de vos pensées et de vos émotions. Être capable d’observer et de remarquer, plutôt que d’être dépassé et critique, peut vous aider à surmonter n’importe quel défi. »

Être actif

« Bouger nous maintient en bonne santé à bien des égards au-delà de l’aspect physique et je me sens toujours mieux après une activité, aussi légère qu’elle soit. »

Avoir suffisamment de sommeil et repos

« Je parle du vrai repos. Éloignez-vous de votre ordinateur et de votre téléphone, des contraintes de temps et du piège de la « productivité » constante. Ce genre d’espace est nécessaire pour se sentir vraiment reposé et capable de relever des défis. »

Créer sa communauté

« Les amitiés, le dévouement à la communauté et le sentiment d’avoir un objectif collectif (par exemple, l’objectif de s’aider les uns les autres et d’accroître le bonheur des autres) peuvent nous procurer un grand sentiment d’épanouissement. Je trouve que ces types de relations et d’activités m’aident à trouver un équilibre quand mon état mental personnel n’est pas à point. »

Connecter avec la nature

« Tout comme le fait de bouger, être dans les bois m’aide à me sentir mieux. Être dans la nature a un effet spécial sur moi! Cela m’aide toujours à me changer les idées, à me procurer un sentiment de légèreté et à me sentir plus équilibrée et stable dans le monde. »