C’est à l’ombre des arbres parisiens colorés par le vent frais d’automne que les meilleurs joueurs de tennis du Canada prendront part à Roland-Garros, deuxième Grand Chelem tenu en ère de COVID-19.

Tour d’horizon de ce qui les attend à la Porte d’Auteuil, où l’action commence dès le 27 septembre.

SIMPLE MASCULIN

Denis Shapovalov

Rang mondial en simple : 10
Rang mondial en double : 44

Denis Shapovalov est sans contredit sur une lancée flamboyante, alors qu’il vient tout juste de percer le top 10 mondial grâce à sa performance au tournoi de Rome.

Il a épaté au US Open en devenant le tout premier Canadien de l’histoire à atteindre les quarts de finale à Flushing Meadows. Il a finalement été défait par l’Espagnol Pablo Carreño Busta dans un match crève-coeur.

À LIRE : Les nombreuses premières fois du tennis canadien au US Open 2020

Armé d’une confiance renouvelée depuis son retour au jeu en septembre, Shapo aura cependant un défi encore plus grand à surmonter à Paris : cette fois, deux des trois joueurs au sommet du tennis masculin seront de la partie, alors que Rafael Nadal et Roger Federer (qui ne sera pas présent à Paris) avaient fait une croix sur le tournoi de New York et que Novak Djokovic avait été disqualifié avant de pouvoir affronter le Canadien.

En tant que 9e tête de série dans la Ville lumière, le plus haut rang qu’il ait atteint dans un tournoi majeur, Shapo croisera le fer avec le Français Gilles Simon au premier tour. Les deux joueurs ne se sont fait face qu’une seule fois, en 2019, où le Canadien était sorti vainqueur.

Shapovalov sera également en action en double avec son partenaire Rohan Bopanna. Ils ont atteint les quarts de finale lors de leurs deux derniers tournois, à Rome et au US Open.

Félix Auger-Aliassime

Rang mondial en simple : 21

Alors qu’il vient de connaître un parcours parsemé de premières au US Open, Le Montréalais Félix Auger-Aliassime saura-t-il surfer sur ce momentum à Roland-Garros, sur sa surface préférée? Il s’agira de sa première participation en carrière au tableau principal à Paris.

À New York, Félix est l’un des trois Canadiens à s’être rendu jusqu’au 4e tour, une autre première. Pas mal pour celui qui n’avait pas encore remporté de match en Grand Chelem! Il a été défait par la 3e tête de série et éventuel champion, l’Autrichien Dominic Thiem. La semaine dernière, il n’a malheureusement joué qu’un match aux Internationaux d’Italie, pliant l’échine face au Serbe Filip Krajinović.

Dans la capitale française, FAA se frottera au Japonais Yoshihito Nishioka lors de son premier match. À leur dernier et unique face à face, en 2019, c’est Nishioka qui avait pris la victoire.

Vasek Pospisil

Rang mondial en simple : 76
Rang mondial en double : 206

Vasek Pospisil poing en l'air en signe de célébration

AP Photo/Seth Wenig

Vasek Pospisil est désormais bien installé dans le top 100 après son impressionnante performance aux Internationaux des États-Unis, qui lui a permis de faire un bond de 21 places au classement mondial. Il fait lui aussi partie des trois Canadiens ayant atteint le 4e tour à New York, exploit qu’il a accompli en surprenant notamment son compatriote Milos Raonic au 2e tour.

Pospisil participera aux Internationaux de France pour la septième fois de sa carrière. Il tentera de jouer au-delà du premier tour pour une première fois. D’ailleurs, en ouverture du tournoi, il affrontera la 7e tête de série, l’Italien Matteo Berrettini. Il s’agira d’un premier duel entre les deux joueurs.

Pospisil sera aussi du tournoi en double, en équipe avec l’Américain Jack Sock, son partenaire de longue date. Leur duo, affectueusement surnommé « PopSock », s’était séparé quelque temps mais s’est réuni cette année. Ils ont remporté quatre titres ensemble, incluant à Wimbledon en 2014.

Steven Diez

Rang mondial en simple : 179

Steven Diez jouera son premier match en carrière dans le tableau principal d’un tournoi du Grand Chelem! Il a réussi à se faire un chemin jusqu’à la « première » semaine de Roland-Garros grâce à ses trois victoires en qualifications. Il a tour à tour défait le Biélorusse Ilya Ivashka, 26e tête des qualifications, l’Américain Christopher Eubanks et le Français Enzo Couacaud.

Diez connaîtra son adversaire de premier tour lorsque les qualifications seront terminées, vendredi le 25 septembre.

SIMPLE FÉMININ

Leylah Annie Fernandez

Rang mondial en simple : 100
Rang mondial en double : 298

La voilà parmi les 100 meilleures joueuses au monde! La Montréalaise Leylah Annie Fernandez, étoile montante du tennis canadien, doit cette percée à sa première victoire lors d’un match de tableau principal dans un tournoi du Grand Chelem, au US Open. La 2e tête de série Sofia Kenin a eu raison d’elle au 2e tour.

Bianca Andreescu ayant fait une croix sur Roland-Garros en raison d’une blessure au pied, Leylah sera la représentante du Canada la mieux classée du tableau féminin. Elle prendra part aux Internationaux de France pour la toute première fois (si on exclut ses années de joueuse junior – elle a notamment remporté le tournoi chez les filles l’an dernier!), alors qu’elle n’a même jamais joué en qualifications à Paris. À Rome, la semaine dernière, son parcours s’est arrêté dès le premier tour. Elle a disputé plusieurs matchs sur terre battue en 2019, mais aucun dans un tournoi majeur (au-delà du circuit ITF).

En lever de rideau, Fernandez affrontera la Polonaise Magda Linette, 31e tête de série et 36e raquette mondiale. Elles ne se sont jamais croisées sur le court.

Leylah Fernandez est l’unique récipiendaire d’un laissez-passer dans le tournoi en double (H/F) à ne pas être Française. Elle fera équipe avec Diane Parry, justement de la France.

Eugenie Bouchard

Rang mondial en simple : 168

Genie Bouchard a reçu un laissez-passer pour les Internationaux de France après avoir causé la surprise en atteignant la finale du tournoi d’Istanbul, sa première finale depuis 2016. Même si ce match s’est soldé par une défaite, Genie a grimpé de plus de 100 échelons au dévoilement du classement mondial le lendemain.

En 2019, son parcours à Roland-Garros a pris fin au 1er tour. Elle s’est déjà rendue en demi-finale à ce tournoi, en 2014 – la même année où elle a joué en finale à Wimbledon!

Pour son match de premier tour, Genie fera face à la Russe Anna Kalinskaya, 108e joueuse au monde. Les deux joueuses s’affronteront pour la première fois.

DOUBLE FÉMININ

Gaby Dabrowski

Rang mondial en double : 8

La meilleure joueuse canadienne en double, homme ou femme, fera équipe avec la Lettone Jelena Ostapenko à Roland-Garros, en tant que 5e tête de série du tableau de double féminin. C’est avec elle que Dabrowski a joué ses deux derniers tournois, tous les deux sur terre battue. À Strasbourg, elles se sont rendues jusqu’en demi-finale, alors qu’elles ont été arrêtées dès leur premier match au tournoi de Rome.

Sharon Fichman

Rang mondial en double : 54

View this post on Instagram

US Open 2020 🗽🎾 #LetsGo

A post shared by Sharon Fichman (@shazzzzy) on

Sharon Fichman participera au tournoi en double de Roland-Garros pour la première fois de sa carrière. Elle y sera accompagnée de l’Ukrainienne Kateryne Bondakero, avec qui elle a atteint les quarts de finale aux Internationaux de Strasbourg, la semaine dernière.

Mesures sanitaires en place

Le tournoi 2020 ne ressemblera évidemment pas à ceux qui l’ont précédé. Les organisateurs du tournoi imposeront à toutes les personnes présentes des mesures strictes pour assurer la sécurité de tous.

Vous pouvez consulter l’ensemble de ces mesures ici, mais en voici les grandes lignes :

  • Le nombre et les déplacements des spectateurs seront étroitement contrôlés afin d’assurer le respect de la distanciation physique.
  • Toutes les personnes présentes devront porter le masque.
  • Une politique de tests COVID est appliquée selon l’accréditation de chaque personne, incluant les bénévoles, l’entourage des joueurs et le personnel.
  • Le site de compétition est aménagé de telle façon qu’il y est beaucoup plus facile qu’à d’autres installations sportives de gérer le flux de personnes.