Nous savons que les partisans d’Équipe Canada ont beaucoup de questions liées au report des Jeux olympiques de Tokyo 2020 à l’été 2021.

Si vous voulez en savoir plus sur la planification des Jeux et ce qui se passe avec les qualifications, jetez un coup d’œil à la première partie de notre FAQ.

Toutefois, si vous cherchez plus d’informations à propos des répercussions de ce report sur les spectateurs, le relais de la flamme olympique et l’historique de reports des Jeux olympiques, restez ici. Nous continuerons à fournir des mises à jour au fur et à mesure que nous obtenons des réponses.

Quand le relais de la flamme olympique de Tokyo 2020 commencera-t-il et repartira-t-il d’Olympie?

La flamme olympique a été allumée comme prévu le 12 mars 2020 à Olympie en Grèce et remise aux organisateurs des Jeux de Tokyo 2020 le 19 mars à l’occasion d’une cérémonie à déploiement restreint au Stade panathénaïque d’Athènes. La flamme a pris le chemin du Japon et a été exposée dans le nord-est du pays, qui connaît une renaissance depuis qu’un tremblement de terre et un tsunami ont provoqué un accident nucléaire en 2011.

Une femme à genou tient la flamme pendant qu'une femme debout l'allume

L’actrice grecque Xanthi Georgiou, au centre, jouant le rôle de la Haute Prêtresse, allume le flambeau des Jeux olympiques de Tokyo 2020, tenu par la championne olympique en tir Anna Korakaki, de la Grèce, lors de la cérémonie d’allumage de la flamme au site fermé de l’Ancienne Olympie, lieu de naissance des ancients Olympiques au sud de la Grèce, le 12 mars 2020. (AP Photo/Yorgos Karahalis)

Le relais de la flamme devait démarrer sa tournée du Japon le 26 mars, mais ce lancement a été reporté après que le CIO ait annoncé le report des Jeux, deux jours plus tard. La flamme olympique est restée au Japon, une décision approuvée par le président du CIO Thomas Bach et le premier ministre japonais Shinzo Abe « comme symbole de notre engagement et symbole d’espoir ».

À la fin septembre, il a été annoncé que le Relais de la flamme olympique débutera le 25 mars 2021 du Centre d’entraînement national Village J, à Fukushima. Il traversera ensuite les 47 préfectures du Japon en 121 jours, conservant grosso modo le chemin d’origine en ajustant l’horaire d’un jour.

Le thème du relais, « L’espoir illumine notre voie », est maintenant doublement symbolique. Le relais marquera désormais le 10e anniversaire du grand tremblement de terre de l’est du Japon en montrant la rémission des régions les plus affectées au pays. Il fera également référence à « la lumière au bout du tunnel, un rayon d’espoir pour le monde » en ces temps de pandémie de COVID-19.

La flamme olympique dans un flambeau en forme de fleur

La flamme olympique brûle lors d’une cérémonie à Fukushima, au Japon, le 24 mars 2020. (AP Photo/Jae C. Hong)

Que se passe-t-il pour les spectateurs qui détenaient des billets pour assister à Tokyo 2020? Y aura-t-il une autre occasion d’acheter des billets pour les nouvelles dates des Jeux olympiques à l’été 2021?

ATPI est le revendeur de billets autorisé au Canada, ce qui en fait le seul point de vente pour les Canadiens qui désirent acheter des billets pour Tokyo 2020.

En ce moment, ATPI collabore avec le comité organisateur des Jeux olympiques de Tokyo 2020 et le COC pour parler des prochaines étapes concernant les billets pour les Jeux olympiques en 2021. Compte tenu de la complexité de la situation, nous vous demandons d’être patients, alors qu’ATPI travaille à trouver toutes les réponses pour assurer aux spectateurs une clarté dans le processus de ce contexte mondial sans précédent.

ATPI travaille assidûment pour fournir plus d’informations à sa précieuse clientèle et le fera le plus rapidement possible. Veuillez consulter la FAQ d’ATPI pour des mises à jour : https://www.atpi.ca/fr/service/faq/

La COVID-19 changera-t-elle les règlements pour les spectateurs et/ou les compétiteurs pour Tokyo 2020?

Il est impossible de savoir pour le moment, alors que les informations sur la COVID-19 et ses répercussions dans le monde évoluent et sont mises à jour quotidiennement. Le CIO a assuré que la santé et la sécurité de tout le monde impliqué étaient sa priorité.

Où pourrais-je regarder les Jeux olympiques reportés de Tokyo 2020?

Pour les partisans d’Équipe Canada à la maison, CBC/Radio-Canada continuera d’être la chaîne pour regarder les athlètes canadiens concourir aux Jeux olympiques à l’été 2021. Le diffuseur olympique officiel du Canada doit, comme tout le monde, ajuster ses préparatifs, mais vous pourrez voir toute l’action sur ses différentes plateformes.

Les anneaux olympiques illuminés dans la nuit.

Les anneaux olympiques à Tokyo, le 30 mars 2020. (AP Photo/Jae C. Hong)

Les Jeux olympiques ont-ils déjà été reportés auparavant?

Tokyo 2020 marque la première fois en 124 ans d’histoire que les Jeux olympiques sont reportés et la première fois qu’ils seront présentés une année impaire.

Cinq éditions des Jeux olympiques ont été annulées auparavant. En raison de la Première Guerre mondiale, les Jeux prévus pour Berlin en 1916 (il n’y avait que des Jeux olympiques d’été à cette époque) ont été annulés.

La Deuxième Guerre mondiale a mené à l’annulation des Jeux olympiques d’hiver et d’été de 1940 et 1944. Le Japon aurait accueilli les Jeux olympiques d’hiver de 1940 à Sapporo et ceux d’été en 1940 à Tokyo, mais a renoncé à ses droits d’hôte en 1938 quand le pays s’est engagé dans la Seconde Guerre sino-japonaise. La capitale finlandaise d’Helsinki (été) et la ville allemande de Garmisch-Partenkirchen (hiver) ont été sélectionnées comme hôtes substituts, mais en 1939, il a été jugé impossible de tenir les Jeux en raison du conflit désormais mondial.

C’était aussi en 1939 que Londres (Grande-Bretagne) et Cortina d’Ampezzo (Italie) ont été choisis respectivement comme hôtes des Jeux olympiques d’été et d’hiver de 1944. Toutefois, seulement trois mois après cette prise de décision en juin, la Grande-Bretagne a plongé dans le conflit armé.

Il y a eu une suspension de 34 heures des Jeux olympiques de Munich en 1972 à la suite de l’infiltration du groupe terroriste palestinien Septembre noir dans le Village olympique, tôt le matin du 5 septembre. Ce groupe a pris en otage des membres de l’équipe israélienne. 11 athlètes, entraîneurs et officiels ont perdu la vie au terme de cet épisode tragique.