Au premier arrêt de la saison de la Série mondiale de plongeon FINA, devant leurs fans à Montréal, vendredi, Équipe Canada a décroché trois médailles.

Les Canadiennes Meaghan Benfeito et Caeli McKay ont d’abordremporté la médaille d’or au 10 m synchronisé avec un pointage cumulatif de 313,02.

Les Malaisiennes Mun Yee Leong et Pandelela Pamg menaient la charge après deux rondes avant de commettre une erreur coûteuse à leur troisième plongeon, ouvrant la porte à Benfeito et McKay, au plus grand plaisir de la foule présente à la piscine du Parc olympique.

Le quatrième plongeon de Benfeito et McKay, le plus payant des Canadiennes, leur a permis de confirmer leur place au sommet et de la conserver jusqu’à la fin de l’épreuve. Leong et Pamg ont terminé deuxièmes avec 297,66 points, tandis qu’Ekaterina Beliaeva et Iuliia Timoshinina, de Russie, ont décroché le bronze avec 288,30 points.

Dans la soirée, Jennifer Abel et Mélissa Citrini-Beaulieu ont remporté la médaille d’or au 3 m synchronisé féminin. Le duo déjà qualifié pour Tokyo est resté en première place du classement général tout au long de ses six plongeons. Elles ont terminé avec un score total de 298,83 points. Les Mexicaines Paola Espinosa Sanchez et Melany Hernandez Torres (286,20 points) et les Russes Kristina Ilinykh et Mariia Poliakova (285,60 points) les ont rejoint sur le podium.

Pour terminer la journée, Vincent Riendeau et Nathan Zsombor-Murray ont remporté le bronze à la plateforme de 10 m synchro. Le duo a obtenu un score global de 407,76 points. Devant eux sur le podium se trouvaient Kevin Berlin Reyes et Ivan Garcia Navarro, du Mexique, en deuxième position (407,94 points), et les Russes Aleksandr Bondar Viktor Minibaev en tête avec 412,44 points.

Cette première de trois étapes de la Série mondiale FINA se poursuivra tout au long du week-end.

Il convient de noter qu’aucun plongeur chinois ne participe à la compétition de Montréal. Avec l’absence de cette puissance mondiale, les Canadiens se trouvent devant une occasion de briller chez eux à six mois de Tokyo 2020.