Le Canada s’est emparé d’une troisième victoire au Championnat du monde de hockey junior, défaisant la République Tchèque 7-2 et terminant ainsi au premier rang de son groupe avant les quarts de finale.

Les Canadiens n’ont pas perdu de temps avant de prendre une large avance sur les Tchèques, qui ont connu un match assez difficile. À la fin de la première période, ils avaient déjà le dessus 4-0 grâce à quatre buts marqués en avantage numérique, ce qui représente d’ailleurs un record de tournoi. La République Tchèque a rendu la tâche facile au Canada en récoltant quatre punitions.

De retour sur la glace après une suspension d’un match, Joe Veleno a tout de suite repris ses aises en ouvrant la marque à 4:41 minutes. Il a été aidé par Barrett Hayton et Calen Addison.

Nolan Foote a ensuite haussé le pointage à 2-0, aidé de Bowen Byram et Akil Thomas. Barrett Hayton (Dylan Cozens, Joe Veleno) et Connor McMichael (Dylan Cozens, Barrett Hayton) ont également trouvé le fond du filet en première période.

Après seulement 14:20 minutes de jeu, les Tchèques ont effectué un changement de gardien.

Au deuxième engagement, les choses ont un peu plus bougé pour la République Tchèque, qui a réussi à déjouer deux fois le gardien canadien Joel Hofer en moins de 15 secondes. Par contre, leurs efforts ont en quelque sorte été vains puisque le Canada a retrouvé sa profonde avance de quatre buts très rapidement. Liam Foudy, aidé de Ty Smith et Jared McIsaac, a marqué seulement 10 secondes plus tard.

Les Tchèques ont écopé d’une autre punition, et le Canadien Dylan Cozens en a profité pour faire un cinquième but en avantage numérique dans la rencontre. Il a été aidé de Calen Addison et Barrett Hayton.

Les quatre buts de la période ont été marqués en seulement 1:20 minute, dont trois en 24 secondes, un autre record au Mondial junior. Le record précédent était de 26 secondes et datait du 28 décembre 1983. Les joueurs sont partis au vestiaire avec un pointage de 6-2.

En troisième, Jared McIsaac (Dylan Cozens, Joe Veleno) est le seul joueur, toutes équipes confondues, à avoir marqué. Il a déjoué le troisième gardien Tchèque de la rencontre pour creuser l’écart à 7-2. Il s’agissait de son premier but au Mondial junior.

Dylan Cozens et Barrett Hayton ont mené la rencontre au chapitre des points avec 4 chacun, récoltant un but et trois aides au cours de la rencontre. Autre statistique à noter : les Tchèques ont récolté un total de 18 minutes de pénalité pendant les 60 minutes de jeu.

Cette victoire place Équipe Canada au premier rang du Groupe B, alors qu’elle détient une fiche de 3-1 – elle n’a accordé une victoire qu’à la Russie, qui se retrouve tout de même plus bas au classement. Les quarts de finale commencent jeudi, le 2 janvier, après une pause générale pour tous le 1er janvier. Le Canada y affrontera la Slovaquie, à 9 h (HE).

Match 3 : Canada 4-1 Allemagne

Le Canada n’as pas laissé sa défaite contre la Russie les affecter dans ce match contre les Allemands et présente maintenant une fiche de 2-1. Deux joueurs importants n’étaient pas de la partie ce matin: Alexis Lafrenière n’est toujours pas de retour sur la glace suite à sa blessure au genou et Joe Veleno subissait sa suspension.

En première période, c’est l’ailier droit Nolan Foote qui ouvre la marque après seulement onze minutes de jeu. L’équipe a ensuite prononcé son avance en deuxième période grâce aux buts de Liam Foudy et celui de Calen Addison en avantage numérique, son premier de l’événement.

Avec un peu plus d’une minute restant à la troisième période, le Canada a écopé de deux lourdes pénalités, permettant à l’Allemand Yannik Valenti de défaire le jeux blanc de l’équipe adverse.

Ty Dellandrea a réaffirmé l’avance de 3 points en marquant un quatrième et dernier but de la rencontre avec seulement 9 secondes a jouer.

Cette victoire leur a permis de se positionner à la tête du groupe B, devant les États-Unis et la République tchèque. Équipe Canada fera face aux Tchèques ce mardi lors du dernier match de ce groupe.

Match 2 : Canada 0-6 Russie

Les Canadiens ont vécu une difficile défaite face aux Russes à leur deuxième partie en République tchèque, samedi.

La Russie en marqué tôt dans la partie avec un but d’Alexander Khovanov seulement 1 minute 44 secondes dans la première période. Les Russes ont marqué deux buts supplémentaires pendant la première période de Pavel Dorofeyel et Nikita Rtishev.

Tirant de l’arrière 3-0 à la deuxième période, Alexis Lafrenière a eu besoin d’aide pour quitter la patinoire après ce qui semblait être une blessure au genou. Le potentiel choix numéro 1 du repêchage de la LNH 2020, Lafrenière semblait être en douleur après s’être coincé la jambe dans les jambières du gardien de but russe Amir Miftakhov et n’est pas retourné au jeu.

Une minute après la reprise du jeu, Nikita Alexandrov a amené la marque à 4-0. Équipe Canada a remplacé son gardien de but Nico Daws par Joel Hofer. Les Russes ont ajouté deux autres buts au tableau avec un but de Yegor Sokolov et un autre de Grifori Denisenko.

Aucun but n’a été marqué en troisième période.

Le Canada affrontera l’Allemagne le lundi le 30 décembre à 9h HE.

Match 1: Canada 6-4 États-Unis

Ça n’a pas été facile, mais les Canadiens ont finalement pris la victoire 6-4 contre les Américains dans une joute exhaltante.

Alexis Lafrenière, qui est pressenti pour être le choix No. 1 au repêchage 2020 de la LHN, a livré toute une performance pour le Canada, marquant deux buts et trois aides – dont le but de la victoire.

À LIRE : Les 10 meilleurs moments d’Équipe Canada au Mondial junior

La partie a commencé lentement pour les Canadiens, qui ont pris un retard de 2-0 en première période avec des filets des Américains Shane Pinto et Arthur Kaliyev en avantage numérique. Même si elle n’a pas réussi à marquer, Équipe Canada ne s’est pas découragée.

En deuxième période, le Canada s’est retroussé les manches et a réussi à faire trois points. C’est Connor McMichael qui a ouvert la marque pour le Rouge, blanc et noir, avec une passe d’Akil Thomas.

Le capitaine Carrett Hayton a ensuite déjoué le gardien des États-Unis, Spencer Knight, en avantage numérique, pour créer l’égalité. Peu après, la partie a tourné en faveur du Canada grâce à un but de Nolan Foote, toujours en avantage numérique, ce qui a permis à l’équipe de partir au vestiaire avec une avance de 3-2.

Au troisième vingt, les choses ont commencé à se compliquer.

Alors que le Canada venait de creuser son avance à 4-2 en vertu d’un autre but de Hayton, les États-Unis n’ont pas perdu de temps de riposter. Nick Robertson a marqué son premier but du tournoi pour rétrécir l’écart entre les deux équipes. Puis, Shane Pinto a trouvé le fond du filet pour la seconde fois en avantage numérique, égalisant la marque.

Tout à coup, l’avance du Canada était en danger.

Pourtant, seulement sept secondes après le but de Pinto, Lafrenière en a compté un à son tour pour redonner le gros bout du bâton aux Canadiens, avec quelques minutes à faire à la dernière période.

Tu Dellandrea a solidifié la victoire des Canadiens avec un but dans un filet ouvert.

Il s’agit de la première victoire du Canada face aux États-Unis depuis le tournoi mondial junior de 2015.

Équipe Canada affrontera ensuite la Russie, le 28 décembre, à midi (HE).