Que vous regardiez la Coupe du monde de basketball FIBA ou la finale de la NBA, il y plusieurs différences, dont certaines assez majeures, entre les règlements de chaque association.

Savoir ces quelques informations pourrait même vous empêcher de crier à votre télévision lors d’un match de basket international que l’arbitre aurait dû siffler pour interférence sur le ballon (goaltending).

Le terrain

L’une des principales différences entre la NBA et la FIBA est la grandeur du terrain. Actuellement, le terrain de la NBA est légèrement plus large, mesurant 28,65 x 15,24 mètres, alors qu’un terrain de la FIBA fait 28 x 15 m.

Crédit : FIBA

Alors, est-ce qu’un plus grand terrain est nécessairement mieux? C’est plutôt difficile à dire, car la différence au bout de la ligne est assez minimale. Par contre, là où c’est frappant, c’est à la ligne de trois points.

Alors que Steph Curry est dominant à 7,24 m du panier dans la NBA, il ne devra lancer qu’à 6,75 m de la cible s’il troque son jersey des Warriors de Golden State pour celui de Team USA.

Si cette marge semble petite, elle a tout de même un impact sur le rythme et le style de jeu. Ainsi, la bouteille devient rapidement fort occupée en basketball international.

La bouteille

Depuis 2010, la NBA et la FIBA disposent toutes les deux d’une bouteille rectangulaire, cependant, cela n’a pas toujours été le cas. Jadis, la FIBA disposait d’une bouteille en forme de trapèze. Selon la Fédération internationale de basketball, ce changement, en plus de quelques autres, ont été mis en place afin de rendre le jeu international plus clair et plus uniforme d’un hémisphère à l’autre.

Combien de temps dure un match de basketball international?

Contrairement à la NBA, les quarts d’un match de basket de la FIBA ne durent pas 12 minutes, mais 10. Cela signifie donc non seulement que les matchs de la NBA durent 8 minutes de plus, mais cela réduit aussi la possibilité pour une équipe à la traîne de faire une remontée en dernier quart.

Toronto 2015.

Fautes joueurs (personal fouls)

Dans la NBA, un joueur est envoyé aux vestiaires après avoir commis sa cinquième faute ou après avoir commis deux fautes techniques. Dans la FIBA, ce même joueur sera retiré après quatre fautes. Cela peut paraître comme étant un système plus strict, mais en comparant le temps de jeu, c’est plutôt proportionnel.

Combien de temps morts?

Une autre différence marquée entre les deux livres de règlements concerne les temps morts. Dans un match officiel de la FIBA, seuls les entraîneurs peuvent demander un temps mort, et ce, uniquement lors d’un arrêt de jeu. Dans la NBA, un arrière peut demander un temps d’arrêt au milieu du match afin de permettre à son équipe de planifier le jeu parfait.

L’entraîneur d’Équipe Canada, Jay Triano, mène un rassemblement avec ses joueurs lors de la demi-finale de basketball masculin contre les États-Unis aux Jeux panaméricains de Toronto, le 24 juillet 2015. LA PRESSE CANADIENNE/Chris Young

De plus, le circuit FIBA permet cinq temps morts (deux en première demie et trois en deuxième demis, mais seulement deux dans les deux dernières minutes), alors que la NBA permet six temps morts.

Les interventions sur le ballon (goaltending) sont-elles permises?

Si les deux associations interdisent aux joueurs de bloquer le ballon lorsqu’il descend vers le panier, les règles diffèrent pour la suite des choses. Dans la FIBA, dès que le ballon touche à l’anneau, n’importe quel joueur peut jouer avec le ballon (par exemple le pousser vers l’extérieur ou l’intérieur). En NBA, il existe un cylindre imaginaire au dessus du panier. Si le ballon se trouve dans ce cylindre (et a encore une chance de tomber dans le panier), les joueurs ne peuvent pas y toucher.