La canadienne Kylie Masse a mis la main sur la médaille de bronze au 200m dos féminin des Championnats du monde de la FINA, samedi, à Gwangju, en Corée du Sud.

La médaillée de bronze des jeux de Rio 2016, a touché le mur en 2 :06,62 pour terminer derrière l’Américaine Regan Smith (2 :03,69) et l’Australienne Kaylee McKeown (2 :06,26). Sa coéquipière canadienne Taylor Ruck a pris la cinquième place en 2 :07,50.

Masse était cinquième après les 50 premiers mètres de la finale, mais a su se tailler une place dans le trio de tête à la mi-course.

À LIRE: Kylie Masse défend son titre mondial au 100 m dos

En plus de terminer sur le podium au 200m, Masse a aussi défendu avec brio son titre au 100m dos un plus tôt cette semaine, lui procurant une deuxième médaille d’or de suite des Championnats du monde dans cette épreuve. Elle détient maintenant quatre médailles des Championnats du monde de la FINA, la mettant à égalité avec le record du plus grand nombre de médailles remportées par une nageuse canadienne détenu par Penny Oleksiak. Trois des médailles de Masse proviennent d’épreuves individuelles, égalant le record canadien établi vendredi par Sydney Pickrem.

À LIRE: Mondiaux FINA: Le bronze et un record canadien pour Pickrem au 200 m brasse

C’est une septième médaille pour le Équipe Canada aux Mondiaux cette année, surpassant la meilleure performance du Canada qui datait 1978.