Qui dit juillet, dit Tour de France. Et cette édition deux olympiens d’Équipe Canada, Mike Woods et Hugo Houle, prendront part avec leurs équipes respectives à ce marathon mythique sur deux roues.

Voici tout ce que vous devez savoir sur le Tour et pourquoi vous devez, au moins une fois dans votre vie, l’écouter :

Egan Arley Bernal Gomez, Geraint Thomas et Chris Froome lors d'une montée à la 12e étape du Tour de France de 2018.

Le Colombien Egan Arley Bernal Gomez, le Britannique Geraint Thomas, vêtu du maillot jaune du meneur, et le Britannique Chris Froome gravissent l’alpe d’huez lors de la douzième étape du Tour de France, jeudi 19 juillet 2018. (AP Photo / Peter Dejong)

Qu’est-ce que le Tour de France ?

Le Tour de France est la plus prestigieuse course de cyclisme sur route au monde et fait partie des trois Grands Tours aux côtés du Giro d’Italia et la Vuelta d’España. Principalement disputé en France, avec à l’occasion des étapes dans les pays voisins, le Tour compte 21e étapes sur 3 460 km. L’édition 2019 marquera le 106e départ du Tour, ou la Grande Boucle pour les intimes.

Quand se tient le Tour de France ?

Carte détaillée du Tour de France 2019

Le Tour 2019 traversera 2 pays, Belgique et France. Il visitera les trois régions belges (Bruxelles-Capitale, Flandre et Wallonie) et 37 départements en France. Photo : letour.fr

Le Tour de France de cette année débute avec une étape sur le plat de 192 km près de Bruxelles, en Belgique, le samedi 6 juillet 2019 et s’étirera jusqu’au 28 juillet alors que la compétition se terminera sur les Champs-Élysées de Paris.

Qui participe au Tour de France ?

Comme pour toutes les courses du circuit mondial, ce sont les 18 équipes professionnelles les mieux classées qui reçoivent une invitation et dans le cas du Tour de France, toutes les équipes sont contractuellement obligées à participer.

Mike Woods pendant la 17e étape de la Vuelta 2018

Michael Woods du Canada célèbre après avoir remporté la 17ème étape de la Vuelta entre Getxo et Balcon de Vizcaya, dans le nord de l’Espagne, le mercredi 12 septembre 2018. (Photo AP / Alvaro Barrientos)

Le Canadien Mike Woods prendra part à son premier Tour en carrière avec l’équipe américaine d’EF Education First, tout comme son compatriote Hugo Houle qui roulera pour la première fois sur ce parcours mythique avec l’équipe Astana Pro Team du Kazakhstan. Les deux cyclistes sont les 11e et 12e Canadiens à prendre part au Tour de France dans l’histoire du pays.

Hugo Houle lors d'une étape du Tour Poitous-Charentes

Hugo Houle lors d’une étape du Tour Poitous-Charentes, le 23 août 2018. Photo: Twitter/Astana Pro Team

En plus de ces équipes, les organisateurs du Tour ont offert des invitations à Arkéa-Samsic, Cofidis Solutions Crédits, Total-Direct Énergie et Wanty-Groupe Gobert.

Nous ne pouvons pas oublier les femmes ! Le Tour de France féminin n’a pas connu une histoire aussi riche ni aussi prolifique que celui des hommes, mais il a tout de même lieu. Ayant changé de noms au cours des ans, cette course est spéciale pour Équipe Canada puisque Leah Kirchmann a pris le troisième rang de la compétition en 2014.  Revêtant le maillot de championne nationale, elle a partagé le podium avec la championne du monde Marianne Vos (sans doute la plus grande cycliste féminine de tous les temps).

Qui porte le maillot jaune ?

Alors que les historiens ne semblent pas s’entendre sur l’origine exacte du maillot jaune, il est maintenant tradition pour le cycliste occupant la première place du classement au cours de certaines compétitions, dont le Tour de France, de revêtir le maillot jaune pour le distinguer du reste des coureurs.

Geraint Thomas, au centre, Tom Dumoulin, à gauche et Chris Froome sur le podium du Tour de France 2018

Geraint Thomas, vainqueur du Tour de France, vêtu du maillot jaune du meneur au classement général, célèbre sur le podium avec Tom Dumoulin, des Pays-Bas, à la deuxième place et l’Anglais Chris Froome, à droite, qui s’est classé troisième sur l’avenue des Champs-Élysées à Paris, en France. (AP Photo/Francois Mori, File)

Le 100e anniversaire de la tradition du maillot jaune sera célébré cette année soit le 19 juillet 2019. À chaque jour pendant toute la durée de la course, un modèle différent de maillot jaune sera émis en l’honneur du Siècle jaune pour le meneur provisoire du Tour.

Que remporte le vainqueur du Tour de France ?

Le vainqueur du classement général individuel gagnera environ 500 000 €, ou près de 745 000 $ canadiens.

Où puis-je regarder le Tour de France ?

Ne manquez rien de l’action en écoutant le Tour sur les ondes de RDS, le diffuseur officiel de l’édition 2019. Consultez la grille horaire ici.

Pourquoi dois-je regarder le Tour de France ?

En personne ou à la télé, vous devez prendre le temps une fois dans votre vie de regarder toute la folie entourant le Tour.

J’ai vécu en vrai une étape du Tour de France en 1999 alors que j’étais enfant et je dois vous dire que je ne comprenais pas l’engouement d’attendre de longues heures sur le bord d’une route de campagne française pour voir des gars en vélo passer. Et puis j’ai tout compris. Voici trois raisons :

1. La caravane

La caravane publicitaire du Tour de France est composée d’une file de véhicules qui précède le passage des cyclistes. Environ deux heures avant le départ des coureurs la Caravane du Tour passe et distribue des articles promotionnels, au grand plaisir des enfants qui s’emmerdent comme moi.

2. Les étapes épiques

Le Tour a quelque chose à offrir à tous les fans de cyclisme. Des pavés brutaux du nord de la France près de Roubaix jusqu’aux champs de tournesols en Provence, en passant par les majestueuses montagnes des Pyrénées et des Alpes, la course est devenue un centre de la culture française mettant en valeur la beauté diversifiée de tout le pays.

S’il y a un job que j’aimerais avoir au Tour, ce serait d’être caméraman dans l’hélicoptère officiel. Non seulement les preneurs d’images voient l’action mieux que personne, mais ils voient aussi jusqu’à quel point les supporteurs peuvent se donner!

De retour à nos étapes épiques, il est certain que les étapes les plus emblématiques se situent dans les Pyrénées et les Alpes, l’étape annuelle de l’Alpe d’Huez étant la plus célèbre.

Chaque année, des dizaines de milliers de fans néerlandais se rendent en pèlerinage à l’Alpe d’Huez. Ils prennent en charge l’un des 21 virages en épingle à linge de la montée qu’on surnomme le Dutch Corner.. Ils se présentent souvent 3-4 jours avant l’étape pour réclamer leur zone, installer leur campement, attendre la course et picoler. (Donc, ils sont saouls depuis 3 jours au moment où la course arrive, santé!🍻)

L’étape ultime où le centre de Paris est fermé pour la course et survolé par l’armée de l’air française avec les traînées de fumée bleue, blanc et rouge est vraiment un spectacle à voir.

3. Être témoin d’un moment historique

En 1999, tout le monde était pâmé devant l’Américain Lance Armstrong, et petite moi y compris, alors qu’il était en route vers son premier de sept titres du Tour….qu’il a perdus en 2012 pour les raisons qu’on connait. Des moments dramatiques, le Tour de France en a connu beaucoup que soit le duel Coppi-Bartali en 1946, la manifestation menée par Bernard Hinault en 1978 ou encore le sprint à pied – oui, oui – de Chris Froome en 2016.

Steve Bauer participe à une épreuve de cyclisme sur route aux Jeux olympiques de Los Angeles. (Photo PC/AOC)

Steve Bauer participe à une épreuve de cyclisme sur route aux Jeux olympiques de Los Angeles en 1984. (Photo PC/AOC)

Qui sait, peut-être aurons-nous droit à un grand moment canadien en 2019? Du premier Canadien a prendre part au Tour, Pierre Gachon en 1937 à la victoire de la première étape du Tour de 1988 signée Steve Bauer, puis de celle de Svein Tuft à la quatrième étape en 2013… Il serait magique que Woods ou Houle ajoute une touche canadienne à l’histoire du Tour.

sur ce, armez-vous de patience et installez-vous pour le Tour de France de 2019, ça en vaut toute l’attente du monde. Bon Tour!