Les Jeux olympiques de Tokyo 2020 sont dans un an à peine et les athlètes canadiens travaillent dur afin de s’y tailler une place.

Dans certains sports, la qualification olympique se base sur le classement mondial de la dernière année, ou plus. Cependant, vous trouverez dans cette liste toutes les compétitions qui se tiendront en 2019 et dans lesquelles la victoire est synonyme de participation aux Jeux.

Parfois, ce seront les résultats des athlètes qui les qualifieront directement pour les Jeux de Tokyo. Dans la majorité des cas, toutefois, un nombre limité de places est attribué au COC (Comité olympique canadien). Un autre processus de sélection prend donc place à l’intérieur du pays, afin de déterminer qui participera aux Olympiques.

Les qualifications olympiques pour Tokyo 2020

Demeurez à l’affût des qualifications olympiques obtenues par les athlètes canadiens avec notre outil spécialement dédié et surveillez l’horaire ci-bas afin de démontrer votre support aux athlètes qui tenteront de se joindre à Équipe Canada à Tokyo.

Juin

Georcy Thiffeault Picard en seizièmes de finale de l’épreuve éliminatoire de la compétition individuelle de tir à l’arc au stade Sombodromo, à Rio de Janeiro, Brésil, le mercredi 10 août 2016. (Photo : COC par David Jackson)

10 au 16 juin : Tir à l’arc – Championnat du monde de tir à l’arc – Hertogenbosch, Pays-Bas

  • À la fin du Championnat du monde de tir à l’arc, les huit premières équipes chez les hommes et chez les femmes (trois athlètes par équipe) et les quatre premiers athlètes individuels de chaque sélection nationale qui n’aura pas déjà une équipe qualifiée obtiendront des places à Tokyo pour leur pays.

27 juin au 7 juillet : Pentathlon moderne – Finale de la Coupe du monde de l’Union internationale de pentathlon moderne – Tokyo, Japon

  • Les gagnants des épreuves masculines et féminines individuelles de la finale de la Coupe du monde de l’Union internationale de pentathlon moderne de Tokyo obtiendront leur billet pour les Jeux de 2020. Cette compétition fera aussi office d’événement test officiel.

28 juin au 30 juillet : Volleyball de plage – Championnat du monde de volleyball de plage 2019 de la Fédération internationale de volleyball de plage – Hambourg, Allemagne

  • Les équipes masculines et féminines qui remporteront le Championnat du monde de volleyball de plage 2019 obtiendront des places au tournoi olympique pour leur comité national olympique. Chaque pays peut être représenté par un maximum de deux équipes au tournoi olympique.

Juillet

Taylor Ruck, du Canada, nage vers la médaille d’or du 200 mètres style libre au Championnat pan pacifique de natation à Tokyo, au Japon, le jeudi 9 août 2018 (Photo AP/Shuji Kajiyama)

6 et 7 juillet : Rugby à sept – Tournoi régional nord-américain de qualification olympique – George Town, Îles Caïmans

  • Les vainqueurs des tournois masculins et féminins se qualifieront automatiquement pour Tokyo 2020. Si, toutefois, deux équipes nord-américaines se qualifient grâce à la Série mondiale de R7 féminin HSBC, cette place régionale sera ajoutée au tournoi final de repêchage olympique.

12 au 20 juillet : Natation artistique – Championnat du monde de la FINA – Gwangju, Corée du Sud

  • En Corée du Sud, les deux meilleures équipes non-qualifiées pour les Jeux obtiendront une place pour leur pays. L’événement sert aussi de qualification continentale pour l’Afrique, l’Asie et l’Océanie.

12 au 20 juillet : Plongeon – Championnat du monde de la FINA – Gwangju, Corée du Sud

  • Les trois équipes de plongeon synchronisé les mieux classées chez les hommes et chez les femmes et les 12 athlètes avec les meilleurs résultats de chaque sexe dans chaque événement individuel obtiendront des places pour leur comité olympique national.

13 au 20 juillet : Nation en eau libre – Championnat du monde de la FINA – Gwangju, Corée du Sud

  • Les 10 meilleurs nageurs chez les hommes et chez les femmes au marathon de 10 kilomètres obtiendront leur qualification pour Tokyo 2020.

21 au 28 juillet : Natation – Championnat du monde de la FINA – Gwangju, Corée du Sud

  • Dans chaque événement de relais, les 12 fédérations les mieux classées, basé sur leur résultat dans leur vague, qualifieront leur pays pour cette épreuve aux Jeux de 2020.

13 au 27 juillet : Waterpolo – Championnat du monde de la FINA – Gwangju, Corée du Sud

  • À moins qu’elles ne soient déjà qualifiées, les deux meilleures équipes masculines et les deux meilleures équipes féminines obtiendront leur billet pour Tokyo.

Août

Jenna Caira en action lors du match pour la médaille de bronze au Championnat du monde de softball, au Japon, le 12 août 2018.

La lanceuse Jenna Caira est demeurée quatre manches sur le monticule, allouant quatre coups sûrs et deux points tout en réussissant trois retraits sur des prises, dans le match pour la médaille de bronze contre le Japon au Championnat du monde de softball, le 12 août 2018. (Photo: WBSC)

2 au 4 août : Volleyball (féminin) – Tournoi de qualification olympique intercontinental – Kaliningrad, Russie

  • Six tournois se dérouleront simultanément autour du monde, et l’équipe gagnante de chacune d’entre eux se qualifiera pour Tokyo 2020. Le Canada affrontera la Russie, la Corée du Sud et le Mexique au sein du groupe E.

9 au 11 août : Volleyball (masculin) – Tournoi de qualification olympique intercontinental – Ningbo, Chine

  • Le tournoi est formaté comme son équivalent féminin. Le Canada se mesurera à l’Argentine, la Finlande et la Chine dans le groupe F.

13 au 23 août : Tir – Coupe du monde de tir – Lahti, Finlande

  • La Coupe du monde de tir servira d’épreuve qualificative pour les compétitions du skeet et de la fosse. Les deux meilleurs athlètes admissibles dans chaque événement obtiendront une place pour leur comité respectif.

21 au 25 août : Canoë-kayak (sprint) – Championnat du monde de sprint de canoë de la Fédération internationale de canoë – Szeged, Hongrie

  • Ce sera la première occasion pour chaque pays de qualifier leurs embarcations pour Tokyo 2020. Les places olympiques seront attribuées aux cinq meilleurs pays en K-1 200 mètres, aux six meilleurs en K-1/K-2 500 mètres/1000 mètres, au top 10 en K-4 500 mètres, aux six meilleurs en C-1 200 mètres/1000 mètres et aux huit meilleurs en C-2 500 mètres/1000 mètres.

25 août au 1er septembre : Softball – Qualification olympique des Amériques de la Confédération mondiale de baseball et softball – Surrey, Colombie-Britannique

  • Équipe Canada tentera d’obtenir sa place à Tokyo 2020 en remportant le tournoi de qualification olympique des Amériques de la Confédération mondiale de baseball et softball sur son propre sol. Les deux meilleures équipes de ce tournoi obtiendront automatiquement leur place. Les États-Unis et le Japon sont déjà qualifiés.

25 août au 1er septembre : Aviron – Championnat du monde d’aviron – Ottensheim, Autriche

  • Le Championnat du monde d’aviron représentera la première occasion pour le Canada de qualifier des embarcations. Les places olympiques seront octroyées au neuf meilleurs pays en solo, aux 11 meilleurs en deux de couple et en deux sans barreur, aux huit meilleurs en quatre de couple et aux cinq meilleurs en aviron à huit.

26 août au 3 septembre : Tir – Coupe du monde 2019 de pistolet – Rio de Janeiro, Brésil

  • Les deux meilleurs athlètes homme et les deux meilleures athlètes femme dans chaque épreuve, sauf la fosse et le skeet, obtiendront des places pour leur comité. Le tout est sujet à la régulation des quotas.

28 août au 1er septembre : Vélo de montagne – Coupe du monde de vélo de montagne de l’Union cycliste internationale – Mont-Sainte-Anne, Québec

  • Les deux pays les mieux classés dans chaque course élite, tout comme les deux pays les mieux classés dans chaque course des moins de 23 ans, obtiendront leur place olympique.

31 août au 15 septembre : Basketball (masculin) – Coupe du monde de basketball de la Fédération internationale de basketball – Chine

  • Équipe Canada obtiendra sa première chance de se qualifier pour Tokyo 2020 en septembre, alors que les deux meilleurs pays des Amériques mériteront leur place olympique, tout comme cinq autres pays autour du monde.

Septembre

Karol-Ann Canuel, d’Équipe Canada, compétitionne dans le contre-la-montre individuel du Championnat du monde de cyclisme sur route d’Innsbruck, en Autriche, le mardi 25 septembre 2018 (Photo: AP/Kerstin Joensson)

14 au 22 septembre : Lutte – Championnat du monde de lutte de la Fédération internationale des luttes associées – Nur-Sultan, Kazakhstan

  • Les six athlètes les mieux classés dans chacune des 18 catégories de poids olympiques du Championnat du monde 2019 de lutte obtiendront chacun une place pour leur comité.

16 au 22 septembre : Gymnastique rythmique – Championnat du monde de la Fédération internationale de gymnastique – Bakou, Azerbaïdjan

  • Les 16 meilleurs athlètes dans le concours multiple individuel (maximum de deux par comité) et les cinq meilleurs groupes de la ronde qualificative qui ne sont pas déjà qualifiés obtiendront chacune une place pour leur pays.

22 au 29 septembre : Cyclisme sur route (contre-la-montre individuel) – Championnat du monde sur route de l’Union cycliste internationale – Yorkshire, Grande-Bretagne

  • Les 10 places olympiques pour le départ en ligne du contre-la-montre chez les hommes et les femmes sont à prendre.

25 au 29 septembre : Canoë-kayak (slalom) – Championnat du monde de slalom de canoë de la Fédération internationale de canoë – La Seu d’Urgell, Espagne

  • Les 18 meilleurs hommes et femmes en kayak monoplace et les 11 meilleurs hommes et femmes en canoë monoplace obtiendront une place pour leur comité olympique national, avec une limite d’une embarcation par pays par compétition.

Octobre

Keegan Pereira bataille pour la balle lors d’un match amical contre la Nouvelle-Zélande aux Jeux olympiques de 2016, à Rio. COC Photo by Jason Ransom

Keegan Pereira, d’Équipe Canada, se bat pour la balle dans un match amical contre la Nouvelle-Zélande aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro, Brésil, le lundi 1er août 2016. (Photo: COC par Jason Ransom)

4 au 13 octobre : Gymnastique rythmique – Championnat du monde de la Fédération internationale de gymnastique – Stuttgart, Allemagne

  • Les neuf meilleures équipes (quatre athlètes par équipe) de chaque sexe qui ne sont pas déjà qualifiées obtiendront toutes une place dans la compétition olympique par équipe. Après avoir terminé quatrième à leur première chance de se qualifier, aux Championnats du monde de 2018, les Canadiennes semblent être dans une position de choix pour rejoindre les États-Unis, la Russie et la Chine à Tokyo. Si l’équipe ne se qualifie pas pour les Jeux, tout les espoirs ne sont pas perdus pour les épreuves individuelles. Les 12 meilleurs hommes admissibles et les 20 meilleures femmes admissibles dans le concours multiple individuel pourront obtenir leur propre billet pour Tokyo, tout comme les trois meilleurs gymnastes admissibles sur chaque appareil.

26 octobre au 4 novembre : Hockey sur gazon – Événement de qualifications olympique – Endroit à déterminer

  • Il y aura sept tournois de qualification olympique chez les hommes et chez les femmes, chaque événement mettant aux prises deux équipes qui s’affronteront à deux reprises. Ce sera la dernière occasion pour les comités olympiques nationaux d’assurer leur place à Tokyo. Dans chaque confrontation, l’équipe avec le meilleur pointage total après deux matchs se qualifiera pour Tokyo 2020.

Novembre

Rosannagh Maclennan du Canada performe sur le trampoline pendant le concours multiple par équipe des 33e Championnats du monde de gymnastique à Saint-Pétersbourg, Russie, le jeudi 8 novembre 2018 (Photo: AP/Dmitri Lovetsky)

2 au 17 novembre : Baseball – Tournoi Premier12 de la Confédération mondiale de baseball et softball – Tokyo, Japon

  • Équipe Canada tentera d’empocher son billet pour les Jeux olympiques en finissant première parmi les équipes des Amériques. Pour ce faire, ils auront besoin de dépasser des pays comme les États-Unis, Cuba et le Mexique.

28 novembre au 1er décembre : Trampoline – Championnat du monde de la Fédération internationale de gymnastique – Tokyo, Japon

  • Le Championnat du monde de la Fédération internationale de gymnastique de Tokyo sera le premier événement de qualification. Les huit meilleurs hommes et les huit meilleures femmes dans l’épreuve individuelle obtiendront une place aux Jeux pour leur pays. Le maximum est d’un athlète par comité dans chaque épreuve.

30 novembre au 15 décembre : Handball (féminin) – Championnat du monde féminin de la Fédération internationale de handball

  • Les gagnantes du Championnat du monde féminin de la Fédération internationale de handball se qualifieront automatiquement pour Tokyo.