Contrairement à Wimbledon, où les joueurs doivent se soumettre à un code vestimentaire des plus strictes où le blanc prime de la tête aux pieds, Roland-Garros permet aux joueurs d’exercer leur créativité en choisissant leurs tenues – et laissez-moi vous dire que plusieurs se sont lâchés lousse dans ce département au cours de l’histoire du tournoi.

Voici 10 looks inoubliables des Internationaux de France!

René Lacoste – Les années 20

Qui de mieux pour partir le bal que le créateur du mythique crocodile Lacoste, désormais présent sur tous les courts autour du monde? Avant d’être un designer reconnu, René Lacoste fut d’abord un joueur de tennis exceptionnel, se hissant même jusqu’au numéro 1 mondial en 1927. Il a foulé la terre battue de Roland-Garros à multiples reprises, prenant le titre en simple trois fois et en double, deux fois.

Serena Williams – 2018

Le catsuit (combinaison-pantalon) de Serena Williams a causé la controverse l’an dernier, même si l’excentricité de sa tenue était pour des fins médicales en évitant la formation de caillots sanguins. On a hâte de voir comment la reine du tennis va se présenter à la Porte d’Auteuil cette année, mais ce qui est certain, c’est qu’elle le fera avec style, comme toujours.

Andre Agassi – 1991

Andre Agassi, une coupe Longueuil, des shorts en jeans et parfois même un head band pour compléter le tableau. Ce sera tout. Le kid de Las Vegas était vraiment une rock star sur les terrains parisiens. On peut comprendre, il devait déconcentrer ses adversaires comme pas d’autre avec un tel look capillaire!

Bjorn Borg – 1979

Son look Fila était non seulement tendance sur les courts, mais aussi dans la culture populaire. Encore aujourd’hui, on peut retrouver facilement des pièces de la collection désormais vintage de Borg sur le web, question de garnir sa garde-robe d’un peu de nostalgie.

Suzanne Lenglen – 1919 à 1926

Si ce nom vous semble familier, c’est que la joueuse a donné son nom à l’un des courts principaux de Roland Garros. On doit tous lever notre chapeau à la première Diva du tennis qui effectuait un tas de frappes plus acrobatiques les unes que les autres en portant une tenue qui aurait plus sa place dans un salon de thé pour déguster des macarons de chez Ladurée. D’ailleurs, c’est l’une des premières joueuses de tennis à avoir dévoilé ses chevilles et ses bras nus (dans les années 1920, il fallait le faire). Certains la qualifient même de figure de proue de l’émancipation féminine!

Milos Raonic – 2014

Non, Milos Raonic n’a pas rendu hommage au « tuxedo canadien »… heureusement. Son style est bien plus classe : les cheveux lichés, la manche et le graphisme du chandail – puis l’ajout du protecteur buccal quelques années plus tard. Selon les grands designers, c’était avant-gardiste.

Bianca Andreescu et Carson Branstine – 2017

Ça ne fait que deux ans, et on dirait que ça en fait 10! Les toutes jeunes Bianca Andreescu et Carson Branstine ont parfaitement exploité la tendance du twinning dans leur ensemble bleu, à la finale du double féminin chez les juniors de Roland-Garros. Et évidemment, elles ont gagné le titre!

View this post on Instagram

FRENCH OPEN CHAMPIONS🇫🇷🇨🇦🏆 #2for2

A post shared by Carson Branstine (@carsonbranstine) on

Venus Williams – 2010

Venus a vraiment tout tenté pour séduire les Français en 2010, même s’habiller en s’inspirant du Moulin Rouge, on dirait! Ou était-ce un hommage au French cancan? Elle a pris les courts d’assaut en tenues de dentelle à volants rouges et noires, sans oublier ses cuissards couleur peau… On vous laisse chercher vous-mêmes des images de ses dessous, on ne veut pas être responsable d’une controverse!

Bethanie Mattek-Sands – 2018

L’Américaine Bethanie Mattek-Sands nous a habitués à ses looks pour le moins excentriques, bas aux genoux et head band fluo inclus. Mais c’est sa jupe rose à franges de 2018 aux Internationaux de France qu’on ne peut plus s’enlever de la tête : c’est comme un retour en 2002, mais pas de la bonne façon. On dirait un mauvais remake de film… Massacre à la déchiqueteuse ?

Genie Bouchard – Pour l’ensemble de son oeuvre

Ce n’est peut-être par à Roland-Garros que notre Genie nationale a porté ses tenues les plus flamboyantes, mais elle s’assure toujours d’arborer un look digne d’Instagram à la Porte d’Auteuil. Son Gram Game est on point !

View this post on Instagram

‪Paris, you ready? 💪🏼🎾🥐‬

A post shared by Genie Bouchard (@geniebouchard) on