Après avoir remporté le bronze au 3 m synchro vendredi avec Melissa Citrini-Beaulieu, Jennifer Abel a récidivé dimanche en prenant l’argent au 3 m individuel et le bronze en synchro mixte avec son partenaire François Imbeau-Dulac, à la Série mondiale de plongeon FINA de Londres.

Jennifer Abel a donc réalisé un tour du chapeau, ce week-end. Sa médaille individuelle au 3 m représente un record personnel pour la plongeuse, qui a remporté sa première médaille en carrière à cette épreuve le week-end dernier, à Kazan, lorsqu’elle a décroché le bronze.

À LIRE : Abel et Citrini-Beaulieu en bronze au 3 m synchro

D’abord, la Canadienne a pris le 2e rang au 3 m grâce à une récolte totale de 353,05 points pour ses cinq plongeons. L’Australienne Maddison Keeney a pris l’or avec 368,30 points, et le bronze est revenu à Nur Dhabitah Binti Sabri, de la Malaisie.

Puis, Abel est retournée sur le tremplin de 3 m, cette fois avec son partenaire François Imbeau-Dulac, pour l’épreuve de synchro mixte. La finale a été très serrée. Le duo a réussi à décrocher le bronze avec un pointage de 319,02. Ils ont été devancés par l’équipe locale composée de Grace Reid et Thomas Daley (or, 322,89) et les Australiens Maddison Keeney et Domonic Bedggood (argent, 322,14).

Abel termine donc la saison de série mondiale sur une bonne note, après quelques mois plus difficiles.