C’était jour de revanche pour les Canadiens face aux Américains mardi au Mondial de l’IIHF. Après avoir perdu le bronze face à eux l’an dernier, Équipe Canada a cloué le bec à ses voisins du Sud avec une victoire de 3-0, concluant du même coup son tournoi à la ronde du Championnat du monde de hockey.

On aurait dit le jour de la marmotte en début de rencontre puisque c’est encore une fois Pierre-Luc Dubois qui a ouvert la marque devant les Américains sur une passe magique de Mark Stone depuis le derrière du filet, dans la deuxième minute du match.

À LIRE : FAQ: Équipe Canada au Mondial de hockey 2019

Six minutes plus tard, C’était à Kyle Turris de profiter d’une passe d’Anthony Mantha pour porter le pointage à 2-0  en faveur de l’Unifolié.

Après un départ de feu, c’est une deuxième période vas et vient qui attendait les deux équipes. Il aura fallu 15 minutes avant qu’un but soit marqué et heureusement pour nous, c’est avec un tir rapide du poignet de Jared McCann qu’Équipe Canada a réussit a creuser encore plus son avance sur ses rivaux.

Une troisième période sans but confirme le pointage final et la victoire du Canada 3-0, qui termine son tournoi à la ronde en première place du Groupe A  avec une fiche de six victoires et une seule défaite, survenue en lever de rideau. La formation jouera son match de quarts de finale jeudi en Slovaquie.

Canada 5 – 0 Danemark, 20 mai

Cinq victoires de suite? Pas de problème pour Équipe Canada, qui est sur une lancée vertigineuse au Championnat du monde de hockey de l’IIHF. L’Unifolié a battu le Danemark 5-0, lundi.

La première période à elle seule a été un carnage, alors que le Canada a marqué trois buts pendant les 10 premières minutes de jeu. Pierre-Luc Dubois a ouvert la marque à seulement 1:00 minute. Jared McCann et Jonathan Marchessault ont également réussi à trouver le fond du filet.

Le deuxième vingt a été marqué par les pénalités : pas moins de sept joueurs, toutes équipes confondues, ont été chassés pendant deux minutes. Le Canadien Sam Reinhart a su saisir l’occasion et a marqué en avantage numérique, aidé de Sean Couturier et Thomas Chabot.

Reinhart a à nouveau joué les héros en dernière période, où il a été le seul à s’inscrire au tableau. Il a habilement dévié un coup de poignet de son collègue Philippe Myers.

La fiche du Canada reste donc enviable à 5-1. Il ne reste qu’un seul match préliminaire aux Canadiens avant les quarts-de-finale. Ils affronteront les États-Unis, mardi, à 14 h 15 HE/11 h 15 (HP).

Canada 8 – 1Allemagne, 18 mai

Équipe Canada poursuit sur sa lancée en triomphant 8 à 1 contre l’Allemagne, signant une quatrième victoire d’affilée en phase de groupes au Mondial de hockey de l’IIHF samedi.

C’est Thomas Chabot qui a déclenché la domination du Canada en marquant après deux minutes de jeu en première période. Mark Stone a ensuite pris le relais vers la fin de la période avec un but assisté de Damon Severson et Darnell Nurse. Il a répété cet acte à deux reprises pour compléter son tour du chapeau dans la deuxième période avec deux autres buts assistés de Pierre-Luc Dubois, Jonathan Marchessault et Dylan Strome.

Bien que l’Allemagne ait rétorqué en marquant son unique but du match en fin de deuxième période, l’Unifolié s’est vite repris en troisième période en creusant leur avance. Quatre buts ont été marqués dont deux inscrits par Anthony Mantha, et deux autres par Sam Reinhart et Anthony Cirelli, permettant ainsi à Équipe Canada de gagner cette rencontre avec un score de 8 à 1.

Le Canada compte maintenant une fiche de quatre victoires et une défaite en phase de groupes.

Le prochain rendez-vous du Canada sera contre le Danemark lundi à 14h15 HE / 11h15 HP.

Canada 5 – 2 France, 16 mai

Sans rancune les cousins, mais Équipe Canada était trop forte pour la ligue dans la rencontre opposant le Canada à la France jeudi.

Avec une marque finale de 5-2 en faveur de l’Unifolié, on peut dire que le match n’était pas aussi serré que contre la Slovaquie lundi. C’est Anthony Mantha qui a ouvert la marque avec un lancer frappé du cercle droit sur un 5 contre 3 après 8 minutes de jeu.

Jonathan Marchessault a lui aussi inscrit un but deux minutes plus tard pour porter l’avance du Canada à 2-0. Darnell Nurse a été crédité d’une mention d’aide sur le jeu. Anthony Cirelli a converti sur un court tir latéral pour augmenter l’avance de à 3-0 avec moins de quatre minutes à jouer dans la première période.

Même si la deuxième période était à l’avantage des Canadiens qui ont passé le plus clair de leur temps dans la zone française, seul Damien Fleury s’est inscrit au tableau des marqueurs à 16:13 secondes pour réduire le retard de la France d’un but.

Le troisième acte s’est entamé comme le deuxième s’est terminé avec un but des Français, cette fois-ci gracieuseté d’Anthony Rech à la deuxième minute de jeu. Anthony Mantha a inscrit son deuxième but du match pour porter la marque à 4-2 en faveur des siens. C’est finalement Mark Stone qui a inscrit le dernier but du match, comme il l’avait fait de manière brillante lors du duel contre la Slovaquie, pour donner la victoire au Canada par la marque finale de 5 à 2. Jonathan Marchessaut a reçu la mention d’aide sur ce dernier jeu gagnant d’Équipe Canada avant la fin du match.

Mantha, qui connait un excellent tournoi jusqu’à présent, se situe au troisième rang du tableau des marqueurs du Mondial IIHF derrière les grands Kucherov et Nylander.

Canada 6 – 5 Slovaquie, 13 mai

Le Canada a cloué le bec aux Slovaques lundi, revenant d’un déficit en début de partie pour l’emporter 6-5 à la dernière seconde.

Mark Stone qui fêtait son anniversaire lundi a marqué le but gagnant avec 1,8 seconde à jouer.

Tôt dans le premier acte, le Canada  se retrouvait déjà dans l’eau chaude, accusant un déficit de 0-2. Les buts d’Anthony Mantha et de Shea Theodore ont cependant permis de rattraper les Slovaques et d’égaliser 2-2.

La Slovaquie est sortie forte de la deuxième période, inscrivant deux buts sans réponse, mais le Canadien Johnathan Marchessault a profité d’un jeu de puissance pour marquer le premier de trois buts consécutifs du Canada.

Comme si le match n’était pas assez riche en émotions comme ça, l’attaquant slovaque et joueur des Canadiens de Montréal Tomáš Tatar s’est vu annulé un but en raison d’interférence permettant au Canada de garder sa maigre avance dans le match.

L’avance de 5-4 du Canada n’aura pas duré bien longtemps après puisque Matus Sukel est venu égaliser la marque avec 8:15 minutes à faire au match.

Les Slovaques ont été appelés appelés au banc des pénalités pour avoir fait trébucher avec moins de deux minutes dans le match, ce qui a mené au but gagnant de Stone.

Le Canada affrontera la France à 10h15 HE / 7h15 HP jeudi.

Canada 8 – 0 Grande Bretagne, 12 mai

Après une défaite d’entrée de jeu lors de leur premier match au Mondial de hockey, vendredi, en Slovaquie, Équipe Canada s’est reprise de belle façon en blanchissant la Grande-Bretagne 8-0.

Anthony Mantha a largement participé à cette fructueuse récolte, comptant deux buts et enregistrant trois aides pendant le match.

À LIRE : FAQ: Équipe Canada au Mondial de hockey 2019

Même si le Canada partait bon favori pour cet affrontement, l’équipe a prouvé que les attentes étaient justifiées : les représentants de l’unifolié ont réalisé 56 tirs aux buts en 60 minutes, contre 12 pour la Grande-Bretagne. Il est vrai que l’équipe adverse a été ralentie par une pénalité de 10 minutes pour inconduite, mais les Canadiens n’ont compté qu’un seul but en avantage numérique.

La Grande-Bretagne a tout tenté dans les dernières minutes, changeant même de gardien de but, ce qui a empêché le Canada de marquer en fin de match.

Équipe Canada se frottera ensuite à l’équipe locale, les Slovaques, demain à 14 h 15 (HE).

Match d’ouverture : Canada 1 – Finlande 3, 10 mai

C’est vendredi que les Canadiens ont disputé leur premier match officiel de la phase de groupes du Championnat mondial de l’IIHF 2019.

Et ce sont les Finlandais qui les attendaient de pied ferme à Košice, en Slovaquie, alors qu’ils ont filé avec une victoire de 3-1.

Les Finlandais ont ouvert la marque après 6:47 minutes de jeu sur un but de Kaapo Kakko, mais les Canadiens ont vite répliqué avec un but du Jonathan Marchessault aidé de ses coéquipiers des Golden Knights Mark Stone et Shea Theodore. Le premier but du Québécois à son premier match dans l’uniforme d’Équipe Canada s’est fait sur le premier jeu de puissance accordé au Canada dans le match.

La deuxième période s’est passée sans but et ce qui semble avoir joué sur le momentum du Canada.

La Finlande a de nouveau pris les devants avec un but d’Arttu Ilomaki lorsque le défenseur Damon Severson a été envoyé au banc des punitions pour une mise en échec.

Tard dans le troisième tiers, Matt Murray a été retiré dans un dernier effort pour égaliser la marque, mais le Finlandais Kakko a inscrit son deuxième but du match , cette fois-ci dans un filet désert.