Le hockey, c’est le sport canadien par excellence. Pas étonnant que nous soyons en plus de grands producteurs de films sur notre sport favori! Voici notre sélection des meilleurs films de hockey, d’ici comme d’ailleurs.

À LIRE : Les 20 meilleurs films de sport

The Mighty Ducks (Jeu de puissance – 1992)

Emilo Estevez est l’entraîneur d’un groupe d’adolescents démunis et turbulents qu’il mène vers la victoire. Que demander de mieux? Ce classique du début des années 90 a poussé une volée de jeunes joueurs de hockey à pratiquer leur triple feinte et le grand V à la patinoire du coin. Coin! Coin! Coin! Coin!

Bien sûr, on prolongera le plaisir avec Jeu de puissance 2 et 3.

Miracle (2004)

Parlant de négligés, Miracle, c’est l’histoire de David contre Goliath, mais sur patins. L’équipe olympique américaine de 1980 menée par Herb Brooks (Kurt Russell) décroche la médaille d’or des Jeux de Salt Lake en défaisant l’équipe russe que tous croyaient imbattables. Le film est enlevant du début à la fin, mais il est aussi réputé pour le meilleur discours de vestiaire de tous les temps. « Aujourd’hui, NOUS sommes la meilleure équipe de hockey au monde. »

Slap Shot (1977)

Un groupe de joueurs de hockey débraillés dirigés par nul autre que Paul Newman se laisse inspirer par les nouveaux venus dans l’équipe (les frères Hanson). Grâce à leur jeu brutal, les frères Hanson aideront les Chiefs à remonter la pente. En 2002 et en 2008, Slap Shot a vu naître deux suites.

Maurice Richard (2005)

Dans le dictionnaire, on pourrait assurément voir « Maurice Richard » définir le mot « légende ». Roy Dupuis incarne ce personnage mythique de l’histoire du hockey canadien, le Rocket.

Mystery, Alaska (1999)

Mystery est une ville minuscule, perdue au beau milieu de l’Alaska, avec tous ses clichés de petit village nordique, potins et rivalités inclus. Ce qui la différencie des autres? Son équipe de hockey étonnamment incroyable! Lorsqu’un magazine populaire braque soudain les projecteurs sur Mystery, l’équipe se voit offrir un défi gigantesque : affronter les Rangers de New York devant les caméras du monde entier.

YoungBlood (1986)

Dean Youngblood est un jeune espoir de hockey, tout juste repêché dans la ligue junior. Même s’il est vite sur ses patins et rempli d’adresse sur la glace, Dean (Rob Lowe) apprendra rapidement qu’il lui manque un élément crucial pour devenir un champion : la rage. Malgré sa relation avec la fille de son entraîneur, qui vient compliquer les choses, il tentera de surmonter ses faiblesses afin de réaliser son rêve de jouer dans la Ligue nationale de hockey.

Sudden Death (Mort subite – 1995)

Mort subite, c’est l’exemple parfait d’un film d’action aux effets dramatiques et au récit si exagérés que c’en devient bon. On tombe assurément dans le panneau avec cette histoire classique de prise d’otage et du héros surprise qui sauvera des citoyens innocents. Nous le plaçons dans la catégorie « Films de hockey », car l’action se déroule dans le stade des Pingouins de Pittsburg, pendant un match de hockey. Jean-Claude Van Damme y tient le rôle principal, celui d’un père de famille, ancien pompier et, par chance, un adepte des arts martiaux.

Le Chandail

Un film sur Maurice Richard, c’est bien, mais deux, c’est encore mieux (est-ce qu’on pourrait se rendre jusqu’à 9?…)! Ce court-métrage d’animation est l’oeuvre la plus connue de l’auteur jeunesse Roch Carrier. Il s’agit d’une transposition à l’écran d’une nouvelle qu’il avait écrite quelques années auparavant et qui avait connu un grand succès. C’est M. Carrier qui assure la narration de ce récit, où on retrouve un jeune Roch dans les années 1940, alors que Maurice Richard était la vedette du Québec.

Note : le film a été rendu disponible dans sa version intégrale par l’Office national du film (ONF). Vous pouvez donc le visionner immédiatement, ci-dessous!

Goon (2011)

Goon est le parfait mélange de blagues graisseuses, de bonnes vieilles bagarres sanglantes sur la glace et de testostérone. Ce film raconte l’histoire de Doug, un homme pas très rapide ni expressif, mais attachant et, surtout, très fort du poing! Il se fait recruter dans une équipe de hockey professionnel, et les ennuis commencent. Nous ne vous suggérons que l’original, cependant, et non le deuxième métrage, sorti en 2017, qui est moins savoureux.

La série Les Boys (1997-2013)

Grand, énorme classique du cinéma québécois, toutes catégories confondues, la série de films Les Boys est littéralement mythique. Avec une brochette d’acteurs à faire rougir Denys Arcand (Marc Messier, Rémi Girard, Patrick Huard, Pierre Lebeau et Patrick Labbé, entre autres), Les Boys est la comédie de hockey parfaite pour se rappeler d’utiliser sa « dureté du mental », comme dirait Bob.

Lance et Compte – le film (2010)

Lance et Compte a été l’une des séries télé les plus populaires au Québec, et avec raison! On y retrouvait la recette parfaite : drame, amour, famille… et une bonne dose de hockey, évidemment! Pas étonnant que le film soit sorti après la fin de la série, réunissant une partie de la distribution originale. Il prend cependant une toute autre dimension aujourd’hui, alors que le film commence avec une tragédie qui décime une partie de l’équipe… Cette histoire n’est pas sans rappeler celle des Broncos de Humboldt.