Shallon Olsen reviendra du Qatar avec une médaille de championnats du monde.

La gymnaste de 18 ans originaire de Vancouver a remporté l’argent au saut de cheval lors des finales individuelles aux engins aux Championnats du monde FIG de gymnastique artistique à Doha, vendredi.

Olsen a récolté un pointage moyen de 14,156 pour ses deux sauts de cheval pour terminer derrière la vedette américaine Simone Biles et ses 15,366 points. Cette victoire a donné à Biles sa 13e médaille d’or en carrière en championnat du monde, dépassant la Biélorusse Vitaly Scherbo pour le plus grand nombre de victoires de l’histoire pour une gymnaste artistique.

La médaillée d'argent Shallon Olsen, du Canada, la médaillée d'or Simone Biles, des États-Unis, et la médaillée de bronze Alexa Moreno, du Mexique, de gauche à droite.

La médaillée d’argent Shallon Olsen, du Canada, la médaillée d’or Simone Biles, des États-Unis, et la médaillée de bronze Alexa Moreno, du Mexique, de gauche à droite, posent après la finale féminine du saut de cheval au premier jour des finales aux engins des Championnats du monde de gymnastique artistique à Doha, au Qatar, le 2 novembre 2018. (AP Photo/Vadim Ghirda)

La médaille de bronze est revenue à Alexa Moreno, du Mexique. Elle a terminé seulement 0,008 point derrière Olsen, mais a marqué l’histoire en gagnant la toute première médaille de championnat du monde en gymnastique artistique féminine pour le Mexique. Ellie Black s’est classée 7e parmi les 8 femmes qui s’étaient qualifiées pour la finale.

Le premier saut de cheval d’Olsen avait un degré de difficulté de 6,000, ce qui la plaçait à égalité avec Biles pour le saut le plus difficile tenté lors de la finale. Elle a reçu 8,600 points pour l’exécution. Son second saut était légèrement plus facile, avec un degré de difficulté de 5,400, mais elle a récolté un pointage de 9,033 pour son exécution.

« C’est vraiment fou. Je ne pensais pas que j’allais terminer deuxième derrière Simone Biles, parce qu’elle est littéralement incroyable », a dit Olsen, qui a remporté l’or au saut de cheval aux Jeux du Commonwealth en avril. « Je suis simplement vraiment heureuse et extatique en ce moment. »

Shallon Olsen, du Canada, montre sa médaille d'argent.

Shallon Olsen, du Canada, montre sa médaille d’argent après la finale féminine du saut de cheval au premier jour des finales aux engins des Championnats du monde de gymnastique artistique à Doha, au Qatar, le 2 novembre 2018. (AP Photo/Vadim Ghirda)

L’argent d’Olsen est la 10e médaille remportée par le Canada en 115 ans de participations aux championnats du monde, mais il s’agit seulement de la 3e remportée par une femme canadienne. Elle suit l’argent que Black a gagné l’an dernier à la maison, à Montréal, et le bronze qu’Elyse Hopfner-Hibbs a gagné à la poutre en 2006.

Lors de ses débuts olympiques à Rio 2016, où elle était la plus jeune membre d’Équipe Canada au grand complet, Olsen s’était également qualifiée pour la finale de saut de cheval.

Les championnats du monde se terminent samedi avec les dernières finales aux engins. Black et Anne-Marie Padurariu se sont toutes les deux qualifiées pour la finale à la poutre alors que Brooklyn Moors participera aux exercices au sol.