C’est maintenant officiel, le Canada accueillera la Coupe du monde de la FIFA, en 2026.

C’est la première fois que le tournoi de soccer masculin se tiendra en partie en sol canadien, alors que l’événement sera organisé en collaboration avec le Mexique et les États-Unis. Présentement, 23 villes sont candidates pour recevoir des parties, dont Edmonton (Commonwealth Stadium), Toronto (BMO Field) et Montréal (Stade olympique). La liste finale des villes choisies sera ensuite réduite à seize pour le tournoi.

La seule apparition d’Équipe Canada à la Coupe du monde de la FIFA remonte à 1986. La formation canadienne pourrait être automatiquement qualifiée en 2026. Reste à voir comment seront attribuées les places des trois pays hôtes de cette Coupe du monde, à savoir s’ils auront tous droit à un laissez-passer. Cette décision sera prise par la FIFA, probablement en 2021 ou en 2022. Un calendrier de 34 jours a été concocté pour le tournoi, mais aucune date n’a toutefois été confirmée pour l’instant.

Le Canada a déjà accueilli plusieurs événements sportifs d’envergure au cours des quatre dernières décennies. Où se classe la Coupe du monde de la FIFA si on la compare aux autres compétitions internationales qui ont été présentées en sol canadien? Jetons-y un coup d’oeil.

Coupe du monde de la FIFA 2026

Le tournoi prévoit d’augmenter le nombre de pays participants à 48, alors que le format actuel en inclut 32 au total. On parle donc de 1100 athlètes qui prendront part à cette compétition. Pas moins de 80 parties seront disputées, soit dix au Canada, dix au Mexique et soixante aux États-Unis. Les installations proposées possèdent une capacité de plus de 68 000 personnes et les organisateurs anticipent la vente de 5,8 millions de billets.

Coupe du monde féminine de 2015

La Canadienne Christine Sinclair ramène le ballon au centre du terrain après avoir marqué face à l'Angleterre, lors des quarts de finale de la Coupe du monde de 2015, présentée au Canada. Samedi, 27 juin 2015. LA PRESSE CANADIENNE/Darryl Dyck

La Canadienne Christine Sinclair ramène le ballon au centre du terrain après avoir marqué face à l’Angleterre, lors des quarts de finale de la Coupe du monde de 2015, présentée au Canada. Samedi, 27 juin 2015. LA PRESSE CANADIENNE/Darryl Dyck

Six villes canadiennes (Vancouver, Edmonton, Winnipeg, Ottawa, Montréal et Moncton) avaient accueilli un total de 52 rencontres, où plus de 550 joueuses provenant de 24 pays ont participé à la Coupe du monde de la FIFA chez les femmes, en 2015. D’une durée de 30 jours, la Coupe du monde avait attiré 1,3 million de spectateurs.

Toronto 2015

Mark Oldershaw mène Équipe Canada lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux panaméricains de 2015, à Toronto.

Mark Oldershaw mène Équipe Canada lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux panaméricains de 2015, à Toronto.

C’était la troisième fois que le Canada accueillait les Jeux panaméricains. En tout, 41 pays étaient représentés par plus de 6000 athlètes, évoluant dans 364 épreuves étendues sur 17 jours. Plus de 30 endroits étaient impliqués dans toute la Ville de Toronto, passant par les quartiers de York, Durham, Peel, Halton, Simcoe, Haliburton, Hamilton et Niagara. Plus d’un million de personnes avaient acheté des billets pour l’occasion.

Vancouver 2010

Les membres d'Équipe Canada font leur entrée au B.C. Place Stadium lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'hiver de Vancouver, en 2010. LA PRESSE CANADIENNE (HO-COC-Dave Sandford)

Les membres d’Équipe Canada font leur entrée au B.C. Place Stadium lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques d’hiver de Vancouver, en 2010. LA PRESSE CANADIENNE (HO-COC-Dave Sandford)

Pour une durée de 17 jours en février 2010, tous les yeux du monde sportif étaient rivés sur les XXIes Jeux olympiques d’hiver. Près de 600 000 spectateurs ont regardé 2566 athlètes provenant de 82 pays différents et séparés en 86 épreuves. Neuf sites différents ont permis la tenue de l’événement, situés à Vancouver, Vancouver ouest, Richmond et Whistler.

Championnats du monde IAAF de 2001

Edmonton a été la première ville nord-américaine à être l’hôte des Championnats du monde d’athlétisme, en 2001. Plus de 1600 athlètes provenant de 189 pays différents ont participé aux 46 épreuves présentées dans le Commonwealth Stadium.

Winnipeg 1999

Des athlètes canadiens saluent la foule lors de la cérémonie de clôture des Jeux Panaméricains de Winnipeg, en 1999. Dimanche 8 août 1999.(CP PHOTO/Joe Bryksa)

Des athlètes canadiens saluent la foule lors de la cérémonie de clôture des Jeux Panaméricains de Winnipeg, en 1999. Dimanche 8 août 1999.(CP PHOTO/Joe Bryksa)

Les deuxièmes Jeux panaméricains du Canada comptaient 5083 athlètes de 42 pays et qui prenaient part à 327 épreuves. L’événement s’était déroulé sur 17 jours, à Winnipeg.

Victoria 1994

La médaillée d'or Myriam Bedard tient la main de la Reine Elizabeth II lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux du Commonwealth de 1994, à Victoria. (CP PHOTO/Andrew Vaughan)

La médaillée d’or Myriam Bedard tient la main de la Reine Elizabeth II lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux du Commonwealth de 1994, à Victoria. (CP PHOTO/Andrew Vaughan)

Les plus récents Jeux du Commonwealth du Canada remontent à 1994, alors que 2557 athlètes de 63 pays étaient de passage à Victoria, en Colombie-Britannique. Ces derniers ont pu démontrer leur savoir-faire dans 217 épreuves au cours de 11 jours de compétition.

Calgary 1988

La cérémonie d'ouverture des Jeux de Calgary.

La cérémonie d’ouverture des Jeux de Calgary.

Les XVes Jeux olympiques d’hiver étaient les premiers à être organisés sur 16 jours, alors que 1423 athlètes de 57 pays étaient de passage en Alberta pour 46 épreuves différentes. Ce sont sept lieux qui ont été créés pour accueillir les disciplines officielles du programme olympique.

Montréal 1976

Les athlètes regroupés lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Montréal, en 1976.

Les athlètes regroupés lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Montréal, en 1976.

Les XXIes Jeux olympiques étaient les premiers organisés au Canada. Pas moins de 6084 athlètes de 92 pays ont pris part à 198 épreuves dans la métropole québécoise. L’événement a duré seize jours et plus de trois millions de spectateurs ont profité de la venue des meilleurs athlètes au monde pour les voir à l’oeuvre.