L’équipe féminine de rugby à sept a vaincu celle de la France 17 à 10, dimanche, afin de mettre la main sur une médaille de bronze aux Séries mondiales, à Paris.

Les Canadiennes ont été les premières à marquer lors de cette rencontre. Ghislaine Landry a compté un essai dès le début du match. Sa coéquipière, Charity Brown, en a ajouté alors qu’il ne restait que deux minutes à jouer en première demie, procurant ainsi une avance de 12-0 au Canada.

À LIRE: Rugby à 7: l’équipe féminine accède aux quarts de finale à Paris

La formation française a rapidement répliqué en fin de première demie. Elle a été en mesure de marquer à deux reprises dans les dernières secondes avant la mi-temps, réduisant l’écart à 12-10. Il a fallu patienter quelques temps avant de voir d’autres essais dans cette partie.

C’est Bianca Farella qui a donné le coup de grâce à la France avec trois minutes à jouer. Équipe Canada a finalement remporté ce match pour la médaille de bronze au compte de 17 à 10.

L’équipe masculine tentait elle aussi de décrocher la médaille de bronze à Paris, elle qui s’opposait à la Nouvelle-Zélande. Le résultat n’a toutefois pas été aussi concluant que chez les femmes.

La Nouvelle-Zélande a bel et bien ouvert la marque, mais le Canada a su niveler le pointage 5-5, quelques minutes plus tard. C’est Mike Fuailefau qui a déposé le ballon dans la zone des buts. Dans la dernière minute de la première demie, la Nouvelle-Zélande a repris les devants, faisant 10-5 en sa faveur.

En deuxième demie, Équipe Canada a perdu le ballon durant une belle séquence offensive et les Néo-zélandais en ont profité pour ajouter à leur avance. La scène s’est répétée avec moins de cinq minutes à jouer et un revirement a encore une fois coûté un essai aux Canadiens.

Le Canada s’est finalement incliné 38-5 face à la Nouvelle-Zélande, qui termine le tournoi masculin avec le bronze. La prochaine compétition d’Équipe Canada en rugby à sept sera présentée à San Francisco, du 20 au 22 juillet.