À l’issue d’un duel intense opposant deux des meilleurs athlètes pluridisciplinaires au monde, le Canadien Damian Warner a raté la médaille d’or de peu, mais il a établi un record national et cinq records personnels cette fin de semaine à Birmingham, en Grande-Bretagne.

Aux Championnats du monde d’athlétisme en salle de l’IAAF, le médaillé de bronze olympique canadien de Rio 2016 au décathlon avait les yeux rivés sur la médaille d’or de l’heptathlon en sol britannique. En fin de compte, c’est le Français Kevin Mayer, qui avait partagé le podium avec Warner au Brésil en remportant l’argent olympique, qui s’est emparé de l’or en devançant son rival canadien de cinq points.

Le Canadien Damian Warner franchit la ligne d’arrivée pour gagner la première vague de la course de 60 m de la compétition d’heptathlon aux Championnats du monde d’athlétisme en salle à Birmingham, en Grande-Bretagne, le vendredi 2 mars 2018. (Photo : AP/Matt Dunham)

Warner a commencé en force en établissant un record personnel de 6,74 secondes au 60 m qui lui a permis de recueillir 977 points, vendredi. C’est le chrono le plus rapide inscrit à l’épreuve d’ouverture de cette compétition qui en compte sept. Toutefois, Mayer a également réalisé un record personnel avec un temps de 6,85 secondes qui lui a valu 936 points, empêchant Warner de prendre une avance trop importante dans une de ses épreuves de prédilection.

À l’épreuve suivante, c’est Mayer qui a réalisé le meilleur saut en longueur, soit 7,55 m, un autre record personnel qui lui a permis d’amasser 947 points. Warner a pour sa part réalisé un saut de 7,39 m et obtenu 908 points.

Le Français avait une chance de se détacher de Warner au lancer du poids, étant le plus fort dans cette discipline. Même si le lancer de Mayer, à 15,67 m, était le meilleur et qu’il lui a permis de remporter 831 points, Warner s’est montré à la hauteur du défi et a réalisé son deuxième record personnel de la journée avec un lancer de 14,90 m. Le Canadien a ainsi obtenu 784 points, ce qui l’a aidé à ne pas trop laisser un écart se creuser entre son rival et lui.

Le Canadien Damian Warner réagit durant l’épreuve de lancer du poids pendant la compétition d’heptathlon aux Championnats du monde d’athlétisme en salle à Birmingham, en Grande-Bretagne, le vendredi 2 mars 2018. (Photo : AP/Matt Dunham)

La dernière épreuve du jour 1 a vu Warner et Mayer réaliser chacun un saut de 2,02 m au saut en hauteur, emmagasinant 822 points de plus, alors que le Canadien a inscrit un autre record personnel.

La deuxième journée a commencé sur la piste où Warner a de nouveau réalisé le meilleur temps, franchissant la ligne d’arrivée après 7,67 secondes au 60 m haies. Ce fut un autre record personnel pour le Canadien et 1066 points de plus en banque, et comme il l’avait fait au premier jour, Mayer a suivi de près en arrêtant le chrono à 7,83 secondes, méritant ainsi 1025 points.

L’avant-dernière épreuve de l’heptathlon a vu Warner réaliser encore une meilleure marque personnelle – sa quatrième en six épreuves – au saut à la perche. Les 4,90 m franchis par le Canadien lui ont valu 880 points, tout juste 30 de moins que Mayer, dont le saut de 5 m lui a permis d’amasser 910 points.

Le médaillé d’or Kevin Mayer, de France à droite, et le médaillé d’argent, Damian Warner, du Canada posent à la fin de la compétition d’heptathlon aux Championnats du monde d’athlétisme en salle, à Birmingham, en Grande-Bretagne, le 3 mars 2018. (Photo : AP/Matt Dunham)

Avant la dernière épreuve, Mayer n’avait qu’une avance de 34 points sur Warner, et les deux hommes devaient retourner sur la piste où devait se jouer le résultat de la compétition au 1000 m. Fait incroyable, Warner a de nouveau inscrit un record personnel en salle, soit son cinquième de la compétition, avec 2 min 37,12 pour 906 points. Toutefois, Mayer est resté proche en réalisant son meilleur temps de la saison, 2 min 39,64. Cette étape a permis au Français d’ajouter 877 points à son palmarès, tout juste assez pour enlever la médaille d’or avec une mince avance de cinq points.

Les 6 343 points récoltés par Warner constituent un record canadien en heptathlon qui vient s’ajouter de belle façon à sa marque nationale de 8 695 points réalisée aux Championnats du monde d’athlétisme (extérieur) de Beijing 2015 au décathlon.

L’Estonien Marcel Uibo a pris le troisième rang à Birmingham avec 6 265 points.