Arthur Biyarslanov est devenu le premier boxeur canadien à gagner un match pour la médaille d’or à ces Jeux en remportant la victoire dans la division des poids super-légers (64 kg). Le pays avait précédemment récolté trois médailles de bronze.

Alors que le public chantait en choeur « Let’s go Arthur », sur le ring du Oshawa Sports Centre, Biyarslanov a défait le Cubain Yasnier Toledo par décision partagée (2-1). Le dernier boxeur canadien à avoir battu un Cubain a été son coéquipier de l’équipe panaméricaine et médaillé de bronze Kenny Lally en 2010.

Arthur Biyarslanov affronte le Cubain Yasnier Toledo au match pour la médaille d’or dans la catégorie poids super léger à TO2015 (Photo : Jason Ransom, COC)

À la fin du match, Toledo semblait sûr d’avoir remporté la victoire, levant son poing en célébration avant que l’arbitre ne soulève le bras de Biyarslanov, confirmant la médaille d’or pour le Canada.

« J’ai réellement gagné le premier et le troisième rounds », a déclaré Biyarslanov, originaire de la région tchétchène en Russie et qui a déménagé au Canada en 2005. « Je sais que j’ai perdu le deuxième round. C’est pourquoi j’ai mis les bouchées doubles au troisième. J’ai donné tout ce que j’avais. J’étais vraiment fatigué, mais j’ai continué à me pousser. J’ai combattu de toutes mes forces, et il n’aimait pas ça. J’ai continué et j’ai gagné. »

Arthur Biyarslanov embrasse son entraîneur Daniel Trépanier après avoir gagné l’or à TO2015 (Photo : Jason Ransom, COC)

C’est la première médaille d’or du Canada en boxe masculine depuis 1975 lorsque Chris Clarke a remporté la première place dans la division poids léger.

« C’est formidable. C’était mon objectif de gagner l’or pour le Canada, donc je suis très heureux. Le Canada n’avait pas gagné de médaille d’or en boxe masculine depuis près de 30 ans. Je suis content d’avoir brisé ce cycle et d’avoir gagné pour le Canada. »