Les athlètes québécois devront jouer un rôle important à Sotchi si le Canada désire surpasser sa récolte record de 14 médailles d’or à Vancouver. Dans le cadre du compte à rebours en vue des prochains Jeux olympiques d’hivers, olympique.ca vous présente les 14 meilleurs espoirs québécois. Durant les 14 semaines menant à la cérémonie d’ouverture, nous ferons le décompte des olympiens issus de la belle province ayant les meilleures chances d’atteindre la plus haute marche du podium.

Autres : Marie-Philip Poulin | Érik Guay | Jasey-Jay Anderson

Cette semaine nous analysons les chances de podium du fondeur Alex Harvey.

Alex Harvey

Biographie:

Étudiant en droit à temps plein à l’Université Laval, Alex Harvey n’a pas eu à chercher bien loin pour trouver son inspiration olympique. Son père, Pierre Harvey, a participé aux Jeux olympiques de 1976 à Montréal en cyclisme de route ainsi qu’aux Jeux d’hiver de 1988 à Calgary en ski de fond. Alex est né à St-Ferréol-les-Neiges aux abords du Mont-Sainte-Anne où il est désormais ambassadeur.

Alex Harvey

L’espoir:

Après avoir terminé dans le top 10 lors de trois épreuves sur cinq aux Jeux de Vancouver, le Canada peut s’attendre à de bons résultats et possiblement un podium de la part du fondeur québécois. Plus tôt cette année, Harvey est devenu le premier skieur canadien à remporter une médaille individuelle aux Championnats du monde de ski de fond. De plus, l’olympien de 25 ans se dit être en pleine forme n’ayant subit aucune blessure durant la saison morte. Que ce soit au sprint ou en longue distance, Harvey a ce qu’il faut pour être compétitif dans toutes les distances à Sotchi.

Plus sur Alex Harvey:

Twiter : @alex_harvey
Site web : alexharvey.ca