SECTIONS

Créez un compte olympique pour obtenir en exclusivité des renseignements, des promotions, des récompenses et des prix de l’Équipe olympique canadienne.

Reliez vos comptes

Deconnexion
EN

Site Web officiel de l’Équipe olympique canadienne

Tatouages olympiques II : les athlètes canadiens se découvrent

Tatouages olympiques II : les athlètes canadiens se découvrent

By Callum Ng

Pour de nombreux olympiens, un tatouage n’est pas qu’une simple œuvre d’art. Le tatouage peut représenter une gravure indélébile sur l’âme des athlètes, qui prend source dans leur récit, mais qui se manifeste sur leur corps.

Ou bien nous compliquons trop les choses et il ne s’agit tout simplement que de dessins remarquables. À vous de décider! Voici « Tatouages olympiques II » :

À voir : Tatouages olympiques

Martin Reader

Cet olympien de 2012 (en volleyball de plage) a les anneaux gravés bien en vue sur les côtes, mais il est pourtant difficile de dire s’il s’entraîne ou pas…

Alexandra Orlando

Alexandra Orlando a dû composer avec beaucoup en route vers les Jeux olympiques de 2008 à Beijing. Elle l’exprime d’ailleurs avec la devise olympique qu’elle s’est fait tatouer sur le poignet.

alexorlando_post

« La devise olympique "Citius Altius Fortius (plus vite, plus haut, plus fort)" est tatouée en mandarin sur mon poignet gauche. À certaines reprises au cours de ma carrière, la vie me disait d’abandonner mon rêve olympique à tout jamais. Une personne rationnelle et réaliste aurait écouté les raisons logiques qui expliquaient pourquoi la quête du rêve n’avait pas de sens – mais j’avais besoin de me prouver que je pouvais y parvenir. J’étais forte – je pouvais me pousser davantage et je pouvais faire quelque chose de bien pour mon pays. Mon père s’est fait tatouer la même chose, c’est de lui que me vient mon sens de la persévérance et de l’éthique de travail. »

Tracy Little

La double olympienne Tracy Little est familière avec l’eau, car après tout, elle faisait partie de l’équipe canadienne de nage synchronisée qui a terminé au 4e rang à Londres.

Mark McMorris

Le meilleur espoir de médaille en surf des neiges slopestyle à Sotchi pour le Canada compte plusieurs tatouages, dont un qui lui rappelle de vivre dans le moment présent.

Justyn Warner

Médaillé des Championnats du monde et un des hommes canadiens les plus rapides, Justyn tire son inspiration d’une manche incroyable qui comporte entre autre un paysage de montagne et un hibou au regard perçant.

Gillian Carleton

La cycliste médaillée de bronze olympique n’a définitivement pas peur de s’exprimer en dehors de la piste. Elle a plusieurs tatouages dont quelques-uns qui lui rappellent ce pour quoi elle est reconnue dans le sport.

Josh Binstock

La liste serait-elle complète sans un classique? Le tatouage du partenaire de Martin Reader, en volleyball de plage à Londres, jumelle la feuille d’érable et les anneaux olympiques bien en vue dans le dos de l’athlète.

By Callum Ng

Rédacteur et homme des médias. Rédacteur principal et producteur pour Olympique.ca. Rêveur, réalisateur et conteur. Découvrez ce qui vous passionne.

Identification Olympique

Sondage

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 25 autres abonnés

Identification olympique gratuite

Créez un compte olympique pour obtenir en exclusivité des renseignements, des récompenses et des prix de l’Équipe olympique canadienne.