L’enfant prodige du tennis canadien, Eugenie Bouchard, a terminé la saison en beauté lorsque la WTA l’a nommée révélation de l’année.

En 2013, l’athlète de 19 ans a retranché plus de 100 places à son classement. La joueuse a amorcé la saison au 144e rang mondial pour la terminer au 32e rang. Elle a également participé pour la première fois à une finale de la WTA à Osaka.

En plus de son résultat au Japon, Eugenie Bouchard a terminé en quart de finale au moins lors de quatre autres tournois de la WTA. C’est grâce à sa maturité, à sa puissance et à sa forme qu’elle a su faire son chemin. L’adolescente la mieux classée du circuit féminin promet d’accéder à l’élite mondiale.

Elle est aussi la première Canadienne à être nommée révélation de l’année depuis Carling Bassett en 1983. Milos Raonic avait été nommé découverte de l’année de l’ATP en 2011.