Classé au deuxième rang des joueurs de tennis canadiens entre 1926 et 1929, Williard Crocker a été le champion de l’Omnium canadien en simple masculin.

Williard Crocker a été le joueur classé numéro deux au Canada de 1926 à 1929. Il a été le champion de l’Omnium canadien en 1925 en simple masculin (défaisant l’Américain W. Scott en quatre manches), et trois fois champion en double avec Jack Wright (1923, 1925, 1929).

Comme membre de l’équipe canadienne à la Coupe Davis de 1923 à 1930, le meilleur résultat du Canada au cours de son passage aura été la victoire contre Cuba en 1927, ce qui permettait au pays d’atteindre la finale de la Zone des Amériques, qui s’est conclue par un revers de 3-2 face au Japon. À sa seule apparition à Wimbledon en 1929, Crocker a atteint le deuxième tour en défaisant le Britannique Jack Harrison en trois manches consécutives, avant de s’incliner contre un autre joueur britannique, John Olliff. Il a été champion provincial en simple et en double autant en Ontario qu’au Québec en 1923 ainsi qu’en 1925.

Crocker a étudié la médecine et l’anglais à l’Université McGill où il a fait partie de l’équipe universitaire de tennis, dont il a été le capitaine en 1920, mettant notamment la main sur les titres canadiens en simple et en double au Championnat canadien intercollégial. Né dans le Massachusetts, Crocker a été le directeur musical de la revue théâtrale « Red & White » à McGill en 1924-1925 et a été reconnu comme l’un des meilleurs pianistes et compositeurs de l’université.

Crocker a été intronisé au Temple de la renommée olympique du Canada en 1972, au Temple de la Renommée du tennis canadien en 1991 ainsi qu’au Temple de la renommée des sports de l’Université McGill en 1999.