Tom Toynbee a remporté une médaille d’or avec l’équipage du huit aux Jeux du Commonwealth de 1954.

Faisant partie d’une dynastie en devenir, Tom Toynbee était un des membres de l’équipage du huit de l’Université de la Colombie-Britannique (UBC), qui a représenté le Canada et remporté l’or aux Jeux du Commonwealth de 1954. Devant 12 000 spectateurs, l’équipage « Cendrillon » a devancé les Britanniques par deux longueurs et demie de bateau.

Le même équipage de l’UBC, avec Toynbee, a été invité en 1955 par le Prince Philip lui-même pour participer à la régate Royal Henley, où ils ont de nouveau causé la surprise en battant les Russes, champions en titre, en demi-finale par une longueur et quart de bateau. L’équipage canadien s’est éventuellement incliné en finale contre l’Université de la Pennsylvanie, mais l’entraîneur Frank Read a donné beaucoup de crédit à la formation canadienne pour son dévouement, sa discipline et sa forme physique, tout en aidant à propulser le désormais renommé programme d’aviron de UBC.

Toynbee a étudié au SSI Consolidated School en 1952 avant d’obtenir son diplôme de commerce de l’UBC en 1958. Il a épousé sa femme Yvonne peu après avoir terminé ses études. Son premier emploi était au sein du département du détail d’une entreprise pétrolière, avant de lancer sa propre entreprise de vente de bois en gros. En 1969, ses frères et quelques personnes ont acheté le magasin Mouat’s Trading Company de Salt Spring Island, en devenant éventuellement le président. Il est devenu un champion dans la défense des traversiers de la Colombie-Britannique vers l’île et un soutien caritatif d’ArtSpring.

Toynbee a été intronisé au Temple de la renommée olympique du Canada en 1958, au Panthéon des sports de la Colombie-Britannique en 1966 et au Temple de la renommée des sports de l’UBC en 1999.