Raymond Sierpina a remporté la médaille d’or comme barreur de l’équipage à huit en aviron aux Jeux du Commonwealth de 1954.

Dans une dynastie en devenir, le barreur Raymond Sierpina a été membre de l’équipage à huit médaillé d’or de l’Université de la Colombie-Britannique (UBC) qui a représenté le Canada aux Jeux du Commonwealth 1954, où « l’équipage Cendrillon » a battu les Britanniques par deux distances de bateau et demi devant 12 000 partisans. Les Canadiens avaient choisi des points de repère le long du canal Vedder qui ressemblaient aux points qui leur étaient familiers dans leurs courses d’entraînement, plaçant leur marqueur Taconite au bout de la planche de leurs sièges. Cela a bien fonctionné quand les sièges étaient vides, une fois les estrades bondées le jour de la course, le huit ne voulant pas y aller de sa dernière poussée trop tard, Sierpina a commencé à lancer des « Taconite! Taconite » quand la foule sur les rives du parcours était suffisamment nombreuse. Les coups de rame ont grimpé à un rythme effréné de 44, du jamais vu en aviron à ce moment. Les cris de la foule semblaient assourdissants, enterrant même les cris de Sierpina « Taconite! Taconite! Une dernière fois! Ne laissez pas ces salauds nous rattraper maintenant! »

Le même équipage de UBC, avec Sierpina, a été invité par le Prince Philip en personne pour participer à la Régate Royal Henley de 1955 où l’équipe a surpris le monde à nouveau en défaisant l’équipage russe champion en titre par une distance et quart pour remporter la demi-finale. Il a éventuellement perdu en finale face à l’équipage de l’Université de la Pennsylvanie, mais le crédit pour le succès canadien a été donné à l’entraîneur Frank Read pour le dévouement, la discipline et la condition physique de son équipage, et cela a donné un grand coup de pouce au fameux programme d’aviron de l’UBC.

Sierpina a été intronisé au Temple de la renommée olympique du Canada en 1958, au Temple de la renommée du sport de la Colombie-Britannique en 1966 et au Temple de la renommée des sports de l’UBC en 1999.