Jean Wilson a remporté deux médailles en patinage de vitesse, qui était un sport de démonstration aux Jeux olympiques de Lake Placid en 1932.

Jean Wilson évoluait en patinage de vitesse quand ce sport était en démonstration aux Jeux olympiques de Lake Placid en 1932, mettant la main sur deux médailles. Remportant le titre au 500 m en seulement 58 secondes, elle a battu le record du monde qui a été établi un mois plus tôt, mais son temps n’avait pas été reconnu puisqu’il avait été établi dans un contexte de départ de groupe à la nord-américaine. Au 1500 m, elle s’était emparée de l’argent après avoir établi un record du monde en ronde préliminaire, terminant derrière l’Américaine Kit Klein. Wilson était en tête du 1000 m, mais elle était tombée non loin de la ligne d’arrivée pour terminer en sixième position.

Wilson a fait ses débuts en patinage de vitesse à l’âge de 15 ans en plus d’avoir été la championne nord-américaine sur piste intérieure. Sa carrière a toutefois été de courte durée, décédant d’une maladie musculaire grave connue sous le nom de myasthénie à Toronto en 1933 à l’âge de seulement 23 ans.