La nageuse synchronisée Helen Vanderburg était la première femme non américaine à remporter un titre mondial aux épreuves en solo et en duo.

Quand Helen Vanderburg a remporté les titres en solo et en duo des Championnats du monde de 1978 à Berlin, elle est devenue la première femme non américaine à le faire. Quand sa partenaire Michelle Calkins a pris sa retraite en 1978, Vanderburg a fait équipe avec Kelly Kryczka et elles ont mis la main sur l’or en duo aux Jeux panaméricains de 1979 à San Juan. Vanderburg a aussi remporté une deuxième médaille d’or en solo et une troisième médaille, l’argent, dans l’épreuve par équipe.

Vanderburg a commencé à pratiquer la natation au YMCA local à l’âge de 12 ans pour développer sa force, avant d’ultimement suivre sa sœur aînée vers la natation artistique. De 1971 à 1973, elle faisait partie de l’équipe nationale junior, avec qui elle a remporté les titres canadiens en solo et en duo en 1973, malgré qu’elle ait songé à prendre sa retraite parce qu’elle n’était pas certaine de pouvoir composer avec la pression. Passant dans les rangs de l’équipe nationale senior en 1977, Vanderburg a remporté les titres en solo et en duo (avec sa partenaire Michelle Calkins) aux Championnats canadiens, la première de trois années où elle a remporté les deux épreuves. Entraînée par Debbie Muir au club Aquabelles de Calgary, la marque de commerce de Vanderburg était sa force et elle est reconnue comme une des nageuses artistiques les plus athlétiques de tous les temps.

Vanderburg s’est retirée de la compétition en 1979 à l’âge de 21 ans, avant que la natation artistique ne devienne un sport olympique officiel pour la première fois aux Jeux de Los Angeles en 1984. Elle a obtenu son diplôme en éducation physique de l’Université de Calgary, a été entraîneure du club Aquabelles, puis aux Jeux d’Atlanta en 1996, a ouvert un centre de conditionnement physique et est devenue préparatrice physique. Elle a épousé le physiothérapeute Terry Kane, est demeurée dans sa ville natale de Calgary et a eu deux filles.

Récipiendaire du prix Elaine Tanner remis à l’athlète féminine junior de l’année en 1982 et du trophée Velma Springstead en 1979 en tant qu’athlète féminine par excellence de l’année au Canada, Vanderburg a été intronisé au Panthéon des sports de l’Alberta en 1980, au Temple de la renommée olympique du Canada en 1982, au Panthéon des sports canadiens en 1983 et au Temple de la renommée international de la natation en 1985. Le prix de l’athlète junior par excellence de Synchro Canada a été nommé en son honneur.