George Sutherland a représenté le Canada trois fois aux Jeux de l’Empire britannique (1930, 1934, 1938), remportant l’or au lancer du marteau à Sydney en 1938.

Athlète complet, George Sutherland s’est d’abord fait remarquer après une tentative échouée de faire partie de l’équipe canadienne aux Jeux olympiques d’Amsterdam en 1928. Par la suite, il a représenté le Canada dans divers événements, y compris aux épreuves de lancers et de sauts.

Aux premiers Jeux de l’Empire britannique en 1930, Sutherland n’a pas réussi à établir de marque aux lancers du disque et du marteau, mais il a fini en quatrième place au triple saut. Après ces Jeux, il est devenu un triple médaillé des Jeux de l’Empire britannique, remportant une de chacune des médailles : l’or au lancer du marteau en 1938 (établissant un record des Jeux), l’argent au lancer du marteau en 1934 et le bronze au lancer du disque en 1938. Webster a remporté des championnats nationaux au lancer du marteau (1931, 1932, 1934, 1937), au lancer du javelot (1931) et au lancer du poids (1937). En 1932, il a établi le record canadien de décathlon et il a mis fin à sa carrière après avoir remporté 35 championnats régionaux de l’Alberta dans neuf différentes épreuves.

Amorçant sa carrière comme sprinteur, Sutherland a fini par se spécialiser dans les épreuves de sauts. Il a participé régulièrement aux Scottish Games à Calgary et dans d’autres villes de l’Ouest canadien. Il a aussi joué au football pour les Altomahs de Calgary (ancêtres des Stampeders) et il fait partie de l’équipe de hockey des Oilers d’Okotoks dans les années 1930.

Né à Édimbourg en Écosse, Sutherland a par la suite émigré au Canada. Il a épousé Audrey Ameila Banister en 1935 et il s’est éteint rapidement des suites d’une maladie à Calgary, Alberta en 1951, à l’âge de 48 ans. Sa femme a vécu pendant encore plus de 30 ans après son décès.

Sutherland a été intronisé au Temple de la renommée olympique du Canada en 1956 au Temple de la renommée et Musée des sports de l’Alberta en 1958.